Les activités de la semaine du secteur privé ouvertes ce lundi à...

Les activités de la semaine du secteur privé ouvertes ce lundi à Lomé

SHARE
Le Premier ministre lors de son intervention
image_pdfimage_print

Examiner les préoccupations du monde des affaires et explorer les voies et moyens susceptibles de permettre au secteur privé d’être un véritable levier de la croissance économique du Togo. C’est à  ce souci que répond l’organisation de la semaine du secteur privé dont la première édition a ouvert ses portes ce lundi à Lomé, une  cérémonie présidée par le premier ministre Komi Sélom Klassou.

« Secteur privé : moteur de la croissance et du développement socio-économique du Togo »,  c’est le thème au centre de cette semaine qui intervient cinq mois après la tenue du premier Forum Economique Togo-Union Européenne.

Selon le Premier ministre Klassou, ce thème est la preuve que les plus hautes autorités togolaises ont bien compris le rôle clé du secteur privé dans le développement économique et social au regard de sa capacité à créer de la richesse mais aussi de l’emploi massif et décent.

L’organisation de la semaine du secteur privé s’inscrit dans le cadre de l’atteinte des objectifs du Plan national de développement (PND 2018-2022) qui requièrent l’écoute, des réflexions  et des échanges en vue de permettre justement au secteur privé d’être à la hauteur des attentes placées en lui. En effet, sur les 4 622 milliards du montant des investissements inscrits au PND, le secteur privé est appelé à apporter 65 % des investissements, soit 2 999,1 milliards de FCFA.

« Cette première édition se propose donc d’explorer les voies et moyens pour permettre à notre secteur privé de jouer pleinement son rôle de partenaire privilégié dans l’émergence de notre pays », a indiqué Kodjo Adédzé, ministre du commerce, de l’industrie, du développement du secteur prive et de la promotion de la consommation locale.

Durant cinq jours, les acteurs du monde des affaires auront l’opportunité de partager deux (02) conférences débat et discussions de haut niveau sur des thématiques telles que les défis du secteur privé dans la mise en œuvre du PND, la fiscalité et la promotion du secteur privé, ainsi que neuf (09) panels sur des sujets préoccupants le monde des affaires au Togo.

Les travaux de cette 1ère édition de la semaine du secteur  privé devront aboutir à une proposition d’actions prioritaires pour favoriser le développement du secteur privé et améliorer davantage l’environnement des affaires au Togo. Il est par ailleurs attendu une série de mesures pour promouvoir la production, la transformation, la commercialisation et la consommation des produits locaux.

« Les présentes assises doivent servir de catalyseurs pour réaliser notre rêve commun et faire effectivement du climat des affaires, un véritable instrument capable d’accroître sensiblement les richesses de notre nation et d’améliorer les conditions de vie de nos populations », a déclaré Komi Sélom Klassou, tout en réitérant l’engagement du gouvernement à accompagner davantage le secteur privé dans la mise en œuvre du Plan national de développement.

David S.