Les CENTIF à l’école de nouvelles techniques de lutte contre la criminalité...

Les CENTIF à l’école de nouvelles techniques de lutte contre la criminalité financière

SHARE
Une image des participants aux travaux
image_pdfimage_print

Les nouvelles techniques de financement du terrorisme en Afrique de l’ouest sont au centre d’un atelier sous régional de renforcement des capacités des analystes et enquêteurs des Cellules nationales de traitement des informations financières (CENTIF) de l’UEMOA.

C’est une initiative du Réseau des CENTIF de l’UEMOA (RECEN-UEMOA) en partenariat avec l’ONUDC.

Les travaux ouverts ce lundi 14 mars à Lomé devront permettre aux participants d’adapter leurs compétences à l’évolution des techniques et méthodes de blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme.

Le but est d’amélioration des analyses opérationnelles et stratégiques du renseignement financier ainsi que du traitement judiciaire des rapports des CENTIF.

Il s’agit in fine, de permettre aux CENTIF de mieux utiliser le renseignement financier, pour mieux contribuer à l’efficacité des dispositifs nationaux de lutte contre la criminalité financière.

Il faut souligner que cette rencontre fait suite aux états généraux sur la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme (LBC/FT) organisée à Bamako au Mali du 04 au 06 décembre 2019 par le RECEN-UEMOA.

La Rédaction