journée internationale de la jeunesse

Les ODD au centre de la journée internationale de la jeunesse

« La route vers 2030 : Éliminer la pauvreté et parvenir à des modes de consommation et de production durables », tel est le thème retenu cette année pour la célébration ce 12 août  de la journée internationale de la jeunesse à travers le monde. C’est dire que cette année,  la Journée est centrée sur la réalisation du Programme de développement durable à l’horizon 2030.

Il s’agit de mettre l’accent sur le rôle de premier plan que doivent jouer les jeunes pour assurer l’élimination de la pauvreté et la réalisation du développement durable par le biais de modes de consommation et de production durables.

A l’occasion de cette Journée internationale de la jeunesse, le secrétaire général des Nations Unies invite tous les pays à donner aux jeunes, les ressources, le soutien et la liberté d’action dont ils ont besoin pour créer des changements durables dans le monde. « Ce programme (développement durable à l’horizon 2030, ndlr) pour un monde en meilleure santé, plus sûr et plus juste sera appliqué sur une durée de 15 ans. En cette première année d’application, nous comptons sur les jeunes du monde entier pour participer activement à la transformation de la production et de la consommation des biens et des services, de façon à qu’elles répondent aux besoins essentiels et aux aspirations des plus pauvres sans surcharger les écosystèmes, déjà mis à rude épreuve », a indiqué dans une déclaration, Ban Ki Moon.  « Depuis toujours, les jeunes sont à l’avant-garde et aujourd’hui, ils sont mieux informés que toutes les générations qui les ont précédées. En faisant preuve à la fois de dynamisme, de créativité et d’idéalisme, ils peuvent changer les attitudes et aider à créer des industries plus durables », a-t-il poursuivi.

Au Togo, les adolescents et jeunes âgés de 10 à 24 ans représentent 33% de la population selon les statistiques. Des jeunes qui à la fois, constituent aussi bien des opportunités à exploiter que des défis à relever. Selon le Ministère de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, « la vision à l’horizon 2030, est de faire de la jeunesse togolaise une jeunesse épanouie, autonome et responsable qui participe pleinement à la construction nationale, en particulier dans le domaine de l’accélération de la croissance et du développement socio-économique ». Comme initiatives majeures dans ce sens, on pourra citer la création du Fond d’Appui aux Initiatives Economiques des Jeunes (FAIEJ), l’Agence Nationale de Volontariat au Togo (ANVT), le Programme vacances citoyennes et utiles ou encore le Projet de mise en place ou de réhabilitation des centres et maisons de jeunes.

Pour rappel, c’est depuis le 17 décembre 1999 que l’Assemblée générale des Nations Unies a approuvé la recommandation de la Conférence mondiale des ministres de la jeunesse tenue en août 1998 à Lisbonne (Portugal), visant à faire du 12 août la Journée internationale de la jeunesse.

Au nombre de 17, les objectifs mondiaux connus sous le vocable des« Objectifs de Développement Durable » (ODD), vise à mettre fin à l’extrême pauvreté, lutter contre les inégalités et l’injustice, régler le problème du changement climatique pour les 15 années à venir. Ils ont été adoptés le 25 septembre 2015 en marge de l’assemblée générale des Nations unies font partie du nouveau programme de développement durable à l’horizon 2030.

David SOKLOU