Les raisons de l’annulation de l’édition 2020 de la cérémonie « Ekpessosso...

Les raisons de l’annulation de l’édition 2020 de la cérémonie « Ekpessosso »

SHARE
Prise de la pierre sacrée (Image d’archives)
image_pdfimage_print

La 357ème édition de la cérémonie de prise de la pierre sacrée « Ekpessosso » n’aura pas lieu cette année, une décision de Sa Majesté Gê Fiogan Sédégbé Folly Bébé XV, roi traditionnel du peuple Guin et de Fio Folly Kponvé Alofa, président du Comité d’encadrement.

Selon les informations, cette décision d’annulation est prise dans le souci d’éviter la contamination à grande échelle de la population de l’espace Guin, en ces moments de crise sanitaire liée à la pandémie du Coronavirus.

Il y aurait en effet une mésentente entre les dignitaires au sujet du nombre de personnes devant prendre part aux cérémonies. Les autorités n’ayant autorisé que seulement 15 personnes pour la cérémonie qui en tant normal, rassemble des milliers de personnes.

« Gê Fio en collaboration avec le gouvernement, avait décidé que 15 chefs traditionnels peuvent officier dans le cadre de la cérémonie de la prise de la pierre sacrée. Mais les hounons ont argumenté qu’ils ne peuvent pas prendre la pierre avec 15 personnes. Et eux, ils montent le chiffre à 60. Gê Fiogan a dit que ce n’est pas possible. Il vaudra mieux de suspendre la cérémonie pour que demain, la population ne puisse tomber dans la pandémie de la Covid-19 », a expliqué le chargé à la communication du comité d’encadrement de la prise de la pierre sacrée, Félix Anoumou Dossavi joint au téléphone par nos confrères de radio Zéphyr.

Pour rappel, la cérémonie traditionnelle de la prise de la pierre sacrée marque le début de la nouvelle année lunaire chez les Guin dans la préfecture des Lacs. Elle constitue, pour les fils et les filles de la localité, des moments de retrouvailles et de partage.

David S.