Les reines mères du Grand Kloto en conclave à Kpalimé

Les reines mères du Grand Kloto en conclave à Kpalimé

SHARE
Une photo de famille des participantes
image_pdfimage_print

Les reines mères du Grand Kloto tiennent depuis ce jeudi à Kpalimé (environ 120 km au nord ouest de Lomé), un atelier de planification stratégique de leur Association. Une activité qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Émergence des Cheffes traditionnelles du Grand Kloto », qui a pour objectif de renforcer le pouvoir politique des cheffes traditionnelles de la région.

Initié par l’Ong ALAFIA avec l’appui technique et financier de l’Union Européenne à travers le Programme de Consolidation de l’Etat et du Monde Associatif (Pro-CEMA), cet atelier regroupe les reines mères des préfectures d’Agou, de Kloto, de Kpélé et de Danyi.

Il permettra aux participants d’élaborer une planification stratégique qui leur permettra de renforcer et de redynamiser leur association.

Il s’agit de façon spécifique de doter le réseau des Cheffes Traditionnelle d’une planification stratégique, d’encadrer l’association des Cheffes Traditionnelle Femme pour la définition de leurs visions, missions, objectifs et actions utiles et pertinentes à mener et de réviser les statuts et règlements intérieur de l’Association des Reines Mères du Grand Kloto (ARMGK).

« A travers cet atelier, L’Ong ALAFIA va contribuer au renforcement de l’Association des Reines Mères du Grand Kloto à travers l’élaboration d’une planification stratégique qui leur permettra de définir leurs visions, missions, objectifs et les actions utiles et pertinentes pour avoir plus d’impact dans leurs communauté », a souligné la Coordinatrice de l’ONG ALAFIA, Mme TATEY Adzoavi Nyuito.

« La démarche d’amélioration du statut social des femmes portée par l’ONG ALAFIA s’inscrit dans la dynamique des efforts sans cesse renouvelés du gouvernement togolais à garantir l’équité et l’égalité entre les hommes et les femmes », a-t-elle précisé.

Elle a remercié l’Union Européenne pour son accompagnement dans la mise en œuvre de ce projet dans le Grand Kloto ainsi que d’autres partenaires tels que les ministères de l’administration territoriales, et celui de la Promotion de la femme et de l’alphabétisation.

Pour Mme BARRIGAH Akoko (Chargée de Programme à l’ONG ALAFIA et Coordinatrice de ce projet), une planification stratégique est « un document d’une organisation ou association qui permet de décrire les activités que cette ONG peut mener dans une zone donnée pendant une période donnée, avec des objectifs et des cibles bien précis, pour pouvoir impacter cette population ».

Le Secrétaire général de la préfecture de Kloto Sogoyou Békékia souligné que le thème de cet atelier est très important à plus égards. Il a mis un accent particulier sur le rôle et l’importance de la femme dans une société sur le plan économique, social, éducation,

Il a précisé que les femmes (togolaises, africaines) occupent une place importante dans les institutions et instances de prises de décisions. « La femme devient intournable dans nos sociétés », a-t-il ajouté avant de d’indiquer qu’organiser la chefferie traditionnelle au féminin, devient donc un impératif.

Créée en mai 1997, l’ONG ALAFIA dont le siège se trouve à Lomé, a pour objectif entre autres de développer les stratégies pour induire un changement de comportement auprès de femmes et des jeunes afin de répondre efficacement au IST-VIH/SIDA, d’amener les femmes à prendre conscience de leurs droits et devoirs.

De notre Correspondant à Kpalimé, Mensah ASSOGBAGUE