Libération de 03 des 49 soldats ivoiriens interpellés à Bamako

Libération de 03 des 49 soldats ivoiriens interpellés à Bamako

SHARE
Le Togo assure la médiation dans l’affaire des 49 soldats interpellés au Mali
image_pdfimage_print

Les autorités de la Transition malienne ont procédé samedi 03 septembre 2022 à la libération de trois (03) des quarante-neuf (49) soldats ivoiriens interpellés le 10 juillet dernier à l’Aéroport International Modibo Kéita-Senou de Bamako.

Les négociations pour la libération de ces soldats sont menées sous la médiation togolaise. Les soldats libérés ont été remis à la partie ivoirienne à Lomé.

Dans un communiqué, le chef de l’Etat togolais Faure Gnassingbé a remercié le président de la Transition malienne, le Colonel Assimi GOITA, et le gouvernement malien pour avoir accepté de libérer les trois (03) militaires « à des fins humanitaires ».

Il a par ailleurs salué l’implication personnelle président ivoirien Alassane Ouattara dans la recherche d’une issue favorable à la question des quarante-neuf (49) soldats. Faure Gnassingbé a en outre remercié toutes les personnalités et les organisations régionales, africaines et internationales qui œuvrent en appui à la médiation togolaise pour la libération des soldats par voie diplomatique.

Le dirigeant togolais a pour finir réaffirmé sa disponibilité de même que sa détermination à poursuivre les pourparlers avec les deux parties (Mali et Côte d’Ivoire) aux fins de la libération des autres soldats.

« Les discussions se poursuivent pour que les autres soldats en détention puissent également retrouver leur liberté », a indiqué le ministre togolais des affaires étrangères, Prof. Robert Dussey au cours de la cérémonie d’annonce de la libération des soldats, tenue à Lomé.

La Rédaction