L’ISESCO initie les cadres d’alphabétisation et d’éducation non formelle

L’ISESCO initie les cadres d’alphabétisation et d’éducation non formelle

SHARE
image_pdfimage_print

ISESCO

Malgré les nombreux avantages de l’alphabétisation, 16% de la population adulte mondiale reste analphabète dont les 2/3 sont des femmes. Au Togo, l’analphabétisme touche 43,3% des personnes âgées de 15 à 44 ans selon l’enquête MICS de 2010. S’agissant des enfants, il ressort des données statistiques de 2011 qu’ils sont 84.993 en situation de déscolarisation.

Plusieurs actions sont menées ici et là par le gouvernement et ses partenaires en vue de réduire progressivement le taux d’analphabétisme au Togo.

ISESCO photo de familleCe Lundi, l’Organisation islamique pour l’éducation, les sciences et la culture (ISESCO) en collaboration avec le ministère de l’Action sociale, de la promotion de la femme et de l’alphabétisation renforce les capacités d’une vingtaine de cadres de la direction de l’alphabétisation et de l’éducation non formelle en conception et élaboration des matériels didactiques d’alphabétisation selon l’approche par compétence.

Cette formation fait suite à un constat selon lequel les matériels didactiques ne répondent pas toujours à la diversité de leurs préoccupations majeures, à leurs référentiels des compétences nonobstant le profil diversifié des bénéficiaires de l’alphabétisation dans plusieurs États membres. Une telle situation contribue selon les organisateurs au désintérêt des apprenants et à l’abandon des centres d’alphabétisation.

“Le sujet qui nous réunit aujourd’hui revêt une grande importance pour l’ISESCO car l’élaboration et l’usage de matériels didactiques pertinents suivant cette approche en alphabétisation permettent de répondre aux motivations des bénéficiaires dans l’apprentissage et de faire face aux défis de développement socioéconomique des communautés partant de nos pays”, a déclaré Docteur Salissou Ali représentant de ISESCO.

Pour le Secrétaire général du ministère de l’action sociale, de la promotion de la femme et de l’alphabétisation Stanislas Biléba, cette session vient à point nommé pour permettre la mise à disposition des apprenants des matériels didactiques de qualité. Elle permettra selon lui de renforcer leur capacité en méthodologie de conception, d’élaboration, de rédaction, d’illustration et de production Fès matériels didactiques d’alphabétisation selon l’approche par compétence.

Plusieurs modules seront développés au cours de ces (4) quatre jours de formation notamment les conditions de conception et d’élaboration de matériels didactiques, la conception des matériels didactiques, l’élaboration des matériels didactiques, la production, la dissémination et la gestion des matériels didactiques, l’élaboration des matériels didactiques.

Joseph Ahodo