« L’œil des coulisses », un nouveau roman de Médard Delali Avegnon...

« L’œil des coulisses », un nouveau roman de Médard Delali Avegnon dédicacé à Atakpamé

SHARE
Cérémonie de dédicace de l’ouvrage
image_pdfimage_print

La littérature togolaise vient de s’enrichir d’un nouveau roman. Il s’agit  de « L’œil des coulisses » de Médard Delali Avegnon. L’ouvrage a été dédicacé en fin de semaine dernière à Atakpamé (préfecture de l’Ogou) dans le cadre de la célébration du jubilé d’or de l’Ecole Normale Supérieure (ENS) de la localité.

« L’œil des coulisses » est un roman qui décrit le panorama des méandres de la vie, un regard d’ensemble sur tout ce qui se passe dans la vie, que ce soit perceptible ou caché. L’auteur veut proposer une lecture ou une relecture de la vie comme elle se déroule sans que nous ne nous en rendions compte.

Kuma et Massan, sont les personnages de l’histoire principale autour de laquelle gravitent les histoires racontées. « La pluralité des histoires racontées enlève au récit le monopole de l’action qui attribuerait un rôle clé à un personnage. Cependant, pour les besoins de la cause, on pourrait citer le couple Kuma et Massan personnage de l’histoire principale autour de laquelle gravitent les autres récits », a expliqué Medard Delali Avegnon.

Il invite les lecteurs à découvrir ou redécouvrir toutes les occasions, toutes les situations que nous croyons inconnues des autres et leurs rappeler l’existence d’un regard caché qui voit et non celui de Dieu.

L’auteur n’est pas à son premier roman. Il a déjà à son actif, trois autres ouvrages notamment « Le premier », « Afa, pratique et textes chez les Eʋe » et « Afrique, Altruisme ou réalisme : du concept de la pauvreté aux intentions proclamées de sa réduction ».

Medard Delali Avegnon est né le 8 Juin 1974 à Yobo dans la préfecture de Zio. Il a fait ses études secondaires à Tsévié sanctionnées par un BAC série A4 en 1995. Avec le grade de Maître de Conférences en littérature orale, il est enseignant de rang A et Directeur des Études à l’École Normale Supérieure (ENS) d’Atakpamé.

De notre correspondant à Atakpamé, Evrard Nomanyo