Lutte contre la torture au Togo: Un atelier en préparation pour les...

Lutte contre la torture au Togo: Un atelier en préparation pour les avocats et les défenseurs de droit de l’Homme

SHARE
image_pdfimage_print

Du 26 au 28 juillet prochain, un séminaire de formation va réunir avocats, juristes et activistes, les agents du ministère de la Justice et de la Commission nationale des droits de l’homme (CNDH) sur “l’utilisation des mécanismes nationaux, régionaux et internationaux pour la prévention et la lutte contre la torture et autres traitements cruels, inhumains et dégradants au Togo”.

La rencontre sera initiée par trois associations de défense des droits humains notamment le Collectif des associations contre l’impunité au Togo (CACIT), l’Action chrétienne pour l’abolition de la torture (ACAT-TOGO) et l’Organisation mondiale contre la Torture (OMCT).

C’est ce qu’a appris la voix de la nation d’un membre du CACIT au travers d’un communiqué.

L’organisation de ce séminaire selon les organisateurs répond à un objectif, celui de contribuer à la lutte contre l’impunité en général et à la prévention et gestion des cas de torture au Togo, en particulier.

Il sera question au cours de cette rencontre d’échange et de partage “d’exposer les avocats, juristes et activistes, aux instruments de protection des droits de l’Homme, d’inciter ces acteurs à sensibiliser les citoyens sur le fonctionnement de la justice administrative”, indique le communiqué.

Il faut rappeler qu’à la fin de cette formation de trois (3) jours, ces acteurs de défenses des droits de l’homme seront en quelque sorte une équipe de personnes ressources disponibles et compétentes à même d’accompagner le CACIT sur les questions de torture au Togo.

Joseph Ahodo