Lutte contre le diabète : ATPCD et SET offrent des consultations gratuites...

Lutte contre le diabète : ATPCD et SET offrent des consultations gratuites à Atakpamé

SHARE
Séance de dépistage
image_pdfimage_print

L’Association Togolaise de Prévention et Contrôle du Diabète (ATPCD) et Santé-Espoir-Togo (SET) ont initié dimanche dernier au Centre Médico Social d’Agbonou à Atakpamé, une campagne de consultations médicales et de distribution gratuite des boîtes d’insuline aux patients souffrant du diabète. C’était à l’occasion de la célébration de l’édition 2021 de la journée mondiale du diabète.

Cette édition axée sur le thème « accès aux soins du diabète : Et si ce n’est pas maintenant, quand? »  est soutenue par le ministère de la santé. Elle a regroupé les populations de la commune Ogou 1 et de ses environs autour du chef quartier Agbonou-Kpotamé Tagbe  Kokou Koyene Kossi Boko 2, du représentant de l’ATPCD à Atakpamé et responsable du CMS-Agbonou Toudeka Edem et du président de SET Kagnine Akakpo Abel.

L’objectif est non seulement d’aider les populations de l’Ogou à comprendre le diabète de type 2 pour ainsi réduire les risques mais également leur renseigner sur le pyramide alimentaire.

Il s’est agi de sensibiliser les participants à prendre conscience des conséquences et dangers liés au diabète dans un cadre d’échanges et de partage, et surtout les exhorter à se référer aux agents de santé qualifiés au moins une fois dans l’année pour se faire dépister pour leur bien-être.

Cette célébration est marquée par une randonnée pédestre à travers les artères de la ville d’Atakpamé en compagnie d’un réveil sportif. Elle a précédé le dépistage gratuit conduit  parune équipe médicale mise en place pour la circonstance au CMS-Agbonou dirigée par Toudeka.

« Nous avons donné de l’insuline, un produit de première nécessité aux personnes consultées en cas de besoin et référé les cas spécifiques aux centres de santé appropriés. Des efforts se feront de jour en jour pour l’accès aux soins du diabète et limiter les complications », a ajouté Toudeka.

Il a indiqué que dans le cadre du diabète de type 2, il est également important de normaliser la glycémie, d’obtenir un contrôle tensionnel strict et un contrôle des autres facteurs de risques associés. Dans tous les cas, il faudra insister sur le respect des règles hygièno-diététiques : arrêt du tabac, exercice physique d’au moins 30 minutes par jour. Il faudra par ailleurs un régime équilibré en y associant une consommation régulière de fruits frais et de légumes. Il faudra suivre les conseils du médecin traitant et faire des contrôles biologiques réguliers. Il a remercié tous ceux qui de près ou de loin ont contribué à la réussite de cette journée.

Activité de sensibilisation

« Cette campagne de consultations nous permet également d’identifier des personnes qui méritent un suivi particulier pour un éventuel accompagnement », a ajouté Kagnine.

Respectivement basée à Lomé et à Atakpamé, ATPCD et SET promeuvent les bonnes conditions socio-sanitaires des communautés. Elles interviennent aussi dans la sensibilisation et le dépistage gratuit du diabète entre autres.

Depuis Atakpamé, Evrard Nomanyo