Municipales : Les Togolais ont voté dans le calme, quelques incidents signalés...

Municipales : Les Togolais ont voté dans le calme, quelques incidents signalés dans 5 localités

SHARE
image_pdfimage_print

Les Togolais se sont rendus aux urnes ce dimanche 30 juin pour l’élection des conseillers municipaux. Dans l’ensemble, les élections se sont déroulées dans le calme sauf  quelques incidents très vite maîtrisés par les éléments de la Force Sécurité Election (FOSE 2019) notamment dans 5 localités, selon les informations parvenues à notre Rédaction.

Ces élections municipales constituent un rendez-vous historique, puisque les dernières remontent à 1987. Le Togo vient ainsi de franchir une étape décisive du processus de décentralisation pour l’enracinement de la démocratie à la base dans le pays.

Quelques 3,4 millions d’électeurs étaient attendus dans les urnes pour l’élection de 1527 conseillers municipaux dans les 117 circonscriptions électorales (communes) que compte le pays.

Le chef de l’Etat Faure Gnassingbé qui votait au centre du Lycée Maman N’danida de Pya dans la Kozah, a indiqué que ces élections municipales « parachèvent un long processus de décentralisation mené avec rigueur, et marquent une avancée majeure dans l’enracinement de la démocratie sur notre pays ».

Les quelques incidents maîtrisés par la FOSE sont enregistrés dans les localités de Kotokloé dans le canton d’Asrama (préfecture de Haho), Kpotavé-Avia dans la commune de Vo 3, (préfecture de Vo), l’EPP Baguida (préfecture du Golfe), Tchaloudè (préfecture de Blitta), et Cinkassé (préfecture de Cinkassé).

Les opérations de dépouillement ont commencé dans les bureaux de vote après la fermeture de ceux-ci à 16H GMT.  L’ensemble des résultats provisoires issus des dépouillements seront donnés par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI).

David S.