Nathaniel Olympio élu Président par intérim du Parti des Togolais

Nathaniel Olympio élu Président par intérim du Parti des Togolais

SHARE
Nathaniel Olympio, Président par intérim du Parti des Togolais
Nathaniel Olympio, Président par intérim du Parti des Togolais
image_pdfimage_print

Nathaniel Olympio, récemment Directeur de cabinet, a été élu nouveau Président par intérim du Parti des Togolais par le Conseil national dudit parti tenu ce samedi à leur siège à Ablogamé (Lomé) avec 75,75%. La cérémonie s’est dérouléet en présence des membres du cabinet, des délégués venus des cinq (5) régions et préfectures du Togo.

Alberto Geraldo Olympio s’est retiré provisoirement à la tête du parti pour faire face à la justice togolaise. Dans cette affaire, il a été condamné à 5 ans de prison ferme, au remboursement de 9 millions d’euros pour préjudices subis et 1.350.000 d’euros de dommages et intérêts.

« Le Conseil national accepte avec regret le retrait d’Alberto Olympio de la présidence du Parti des Togolais. Il comprend ses motivations et lui réaffirme son soutien dans la bataille qu’il entreprend pour faire valoir ses droits et lutter pour une justice irréprochable au Togo », indique le communiqué qui a sanctionné la rencontre.

Cette  décision répond parfaitement aux statuts et à la charte éthique du parti que les responsables se sont assignés lors de leur congrès de 2014.

Mais l’action du Président par intérim est sous le contrôle d’un directoire composé de cinq (5) personnes notamment Paula Logossou-Têko, délégué national en charge de l’action sociale et de la promotion de la femme, Délali Attiopou, délégué national chargé de la communication, Gnimdewa Atakpama, délégué national chargé des affaires intérieures, Alex Lawson, délégué national en charge de la jeunesse, et Florient Sodji, délégué national chargé de l’Amérique du Sud.

Toutefois, le nouveau Président par intérim n’est en aucun cas le candidat du parti. Le prochain candidat à l’élection présidentielle sera désigné par le Conseil national lors du prochain congrès qui aura lieu en 2017.

« Je m’engage à assurer les responsabilités que vous venez de me donner sur la période de l’intérim. Encore plus maintenant nous devons serrer nos rangs et avancer vers les populations, les sensibiliser, continuer notre formation à l’intention des jeunes, ramener la jeunesse dans les débats politiques, redonner aux femmes la place qui est la leur. La plus importante est de mettre cette fois-ci un accent particulier au volet social », a laissé entendre le nouveau Président par intérim M. Nathaniel.

Pour lui la question du fichier électoral va revenir sur le tapis de manière forte pour permettre aux prochaines élections de se tenir en toute transparence.

Même avis partagé par l’ingénieur informaticien Alberto Olympio joint en direct par Skype depuis l’extérieur. Celui-ci avec toute la confiance qu’il fait à son frère reconnait en lui cette capacité de diriger valablement le parti depuis le début.

« On ne peut plus accepter au Togo qu’il ait une seule consultation que ce soit locale ou présidentielle ou référendum tant que ce fichier n’est pas propre. Sur le chantier des réformes, il y a du travail à faire parce que l’Accord politique globale a fait plus de dix ans et rien n’est fait.  Il est temps que nous pesons de toutes nos forces pour amener le gouvernement à respecter son engagement », réitère Alberto Olympio.

Au total quatre (4) candidats ont pris part à cette élection. Il s’agit de Nathaniel Olympio (75,75%), Délali Attiopou (12%), Koutremon Grégroire (12%) et Florient Sodji (6,6%).

Joseph Ahodo