ONUSIDA salue les efforts du Togo en matière de lutte contre le...

ONUSIDA salue les efforts du Togo en matière de lutte contre le VIH SIDA

SHARE
Dr Christian MOUALA en entretien avec premier ministre
Dr Christian MOUALA en entretien avec premier ministre
image_pdfimage_print

Les efforts du Gouvernement en matière de lutte contre le VIH SIDA sont salués ce jeudi par le Directeur Pays de l’ONUSIDA au cours d’un entretien avec le Chef du Gouvernement Komi Sélom KLASSOU. Pour le Dr Christian MOUALA, tous les efforts du Togo quant à la riposte contre le VIH/Sida sont en passe d’être couronnés grâce à la synergie des actions et l’amélioration de la qualité des services.

«Un point sur lequel le Togo pourrait marquer la différence dans les prochaines années s’il y a une synergie des efforts et si on améliore la qualité des services, notamment dans la prévention de la Transmission de la Mère à l’Enfant pour lequel le Togo a fait des efforts », a-t-il indiqué à l’issue de entretien avec le premier ministre.

La mise en œuvre du Plan Stratégie National de lutte contre le VIH/Sida qui reflète la stratégie 90-90-90 de l’ONUSIDA de même que le Plan National de Développement Sanitaire (PNDS) ont été également abordés au cours des discussions.

Selon les statistiques du Ministère de la santé, le taux de nouvelles infections a été réduit de plus de la moitié en dix ans. 46 000 personnes sont sous traitement, 62 000 patients sont pris en charge dans des centres, 95 % des femmes enceintes séropositives sont traitées et la prévalence de l’infection est passée de 3,4 % à 2,5 %.

Autre sujet évoqué avec le Premier ministre togolais, le plan d’urgence que l’ONUSIDA et Médecins sans Frontière sont en train de mettre en œuvre dans la sous-région ouest africaine et en Afrique centrale, en vue d’améliorer la couverture en ARV et réfléchir sur la question des productions locales de médicaments essentiels. Les statistiques indiquent en effet que 80 % des médicaments dans la zone Afrique de l’Ouest et Centre sont importés, ce qui pose un problème de coût et d’accessibilité aux populations.

Cris DADA