Philippe TCHODIE lance un appel à l’intensification de la coopération fiscale

Philippe TCHODIE lance un appel à l’intensification de la coopération fiscale

SHARE
Philippe Kokou Tchodié, Commissaire Général de l'OTR et Président de l’ATAF ©OTR
image_pdfimage_print

Le Commissaire Général de l’Office Togolais des Recettes (OTR) a lancé ce vendredi, un appel à l’intensification de la coopération fiscale afin de faire face aux défis de la mobilisation des ressources internes au profit du développement des pays.

C’est à l’occasion d’une table ronde sur le renforcement de la mobilisation des ressources internes qui se tient ce 06 mai 2022 dans la capitale togolaise sur initiative du Forum sur l’administration fiscale africaine (ATAF).

Les échanges vont porter sur trois (03) points essentiels notamment la TVA, la numérisation ou l’imposition de l’économie numérique, et la stratégie devant permettre de fédérer l’ensemble des administrations fiscales de la sous-région et du continent.

Philippe Kokou Tchodié, Président de l’ATAF a expliqué que l’amélioration des systèmes fiscaux dans le contexte actuel de crise sanitaire est une nécessité pour chaque Etat en vue de renforcer sa responsabilité envers ses citoyens à travers la croissance économique inclusive.

« Nos Etats font face à des besoins énormes en matière de financement de leur développement. Les aides extérieures, malgré leur importance, ne suffisent pas à doter nos pays des moyens nécessaires à cet effet. Il paraît donc clair que seule une mutualisation de nos efforts et de nos moyens faciliteront la mobilisation plus accrue et viable de nos ressources fiscales. Car seul on va plus vite, mais ensemble on va plus loin », a-t-il indiqué.

Le secrétaire exécutif de l’ATAF a expliqué que l’objectif de cette rencontre est de renforcer les capacités des administrations fiscales sous régionales et de l’ensemble du continent.

« Au lendemain de la COVID-19, beaucoup de nos administrations fiscales ont été sévèrement affectées dans leurs capacités à mobiliser des ressources internes. C’est pourquoi l’ATAF qui est une organisation panafricaine s’est mobilisée pour renforcer les capacités de ses membres afin qu’ils se remettent en place et ensuite essaient de répondre aux défis qui viennent après la COVID-19 », a fait savoir Logain Wort.

La rencontre connaît la participation des commissaires généraux des administrations fiscales, des directeurs des impôts de même que des experts en fiscalité venus d’une quarantaine de pays africains.

La Rédaction