Le procès Hissène Habré au centre d’une conférence à Lomé

Le procès Hissène Habré au centre d’une conférence à Lomé

SHARE
Me Jacqueline MOUDEINA
Me Jacqueline MOUDEINA
image_pdfimage_print

Le lundi 30 mai dernier, le tribunal spécial africain de Dakar (Sénégal) a condamné l’ancien président du Tchad, Hissène Habré, à la réclusion criminelle à perpétuité après dix mois de procès. Cette juridiction africaine l’a reconnu coupable de crimes contre l’humanité, de torture et de viols lors de la répression menée lorsqu’il était à la tête de son pays entre 1982 – 1990.  La portée de ce procès qui a valeur d’exemple à en croire certaines associations de défense des droits de l’Homme, sera au menu d’une conférence prévue le 12 septembre 2016 à la salle de conférence de la délégation de l’Union Européenne au Togo.

La portée du procès Hissène HABRE et sa contribution dans la lutte contre l’Impunité en Afrique sera le principal sujet du débat qui sera animé par Me Jacqueline MOUDEINA (photo), principale avocate des victimes dans ce procès, et fervente militante des droits de l’Homme.

Cette conférence est une initiative du  Centre pour les Droits Civils et Politiques (CCPR-Centre), en collaboration avec le Collectif des Associations Contre l’Impunité au Togo (CACIT) et le Bureau Régional de l’Afrique de l’Ouest du HCDH basé à Dakar.

Des institutions étatiques, Organisations de la Société Civile (OSC), Magistrats, Avocats, Universitaires, représentants de Partis politiques et journalistes sont attendus à ce grand rendez-vous unique d’échanges et de partage d’expérience où Me Jacqueline MOUDEINA livrera les clefs de son succès et son analyse sur l’efficacité des juridictions africaines dans la poursuite et la répression des auteurs de crimes graves sur le continent.

David SOKLOU