Production du pain : Les boulangers encouragés à se tourner vers les...

Production du pain : Les boulangers encouragés à se tourner vers les farines locales

SHARE
Mme Victoire Tomégah-Dogbé (2è de la gauche) avec sa délégation en visite dans une entreprise de production de pain
image_pdfimage_print

La problématique actuelle liée à l’approvisionnement en farine de blé oblige les pays de la sous région ouest africaine à se tourner vers les farines locales dans la production du pain, un produit de première nécessité.

Au Togo, les boulangers sont encouragés par le gouvernement à s’orienter davantage vers la production du pain à base de maïs, de manioc, de riz ou encore de sorgho.

« Face à la vie chère, nous devons saisir l’opportunité pour transformer plus et apporter notre soutien aux producteurs et transformateurs togolais en consommant ces produits », a indiqué le Premier ministre Mme Victoire Tomégah-Dogbé lors d’une visite le 20 mai dernier à certaines entreprises engagées dans cette dynamique dans le Grand Lomé.

Il s’agit de le société Wesa Glory Corporation (WGC) qui produit depuis 2019 à Zanguéra du pain, des friands, viennoiseries, petits fours et gâteaux de 70 à 100 % de farines de céréales (soja, maïs, riz) ou de tubercules (manioc et igname), de la Boulangerie « Jérusalem » à Totsi qui met sur le marché des pains au miel-soja, au sorgho, au miel, au gingembre et au chocolat, et de la société « Minagro Group » spécialisée dans la production de farine à base de maïs, de manioc, de patate douce et de banane plantain.

Dans les différents sites visités, la cheffe du gouvernement et sa délégation ont pu déguster et apprécier les différentes variantes de pain à base de farines locales produites par ces entreprises dont les promoteurs ont été félicités et encouragés.

David S.