Prorogation de la période de révision des listes électorales

Prorogation de la période de révision des listes électorales

SHARE
Affluence devant un centre de recensement
Affluence devant un centre de recensement
image_pdfimage_print

Initialement prévue pour prendre fin ce samedi 18 Mai, la période de la révision des listes électorales vient d’être prorogée d’une journée. Les togolais en âge de voter ne disposant pas encore de leur carte d’électeur, ont donc une journée de plus pour se faire enregistrer.

Cette décision de prorogation est contenue dans un communiqué rendu public ce samedi par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI). Selon le document signé du Président de la CENI, M. Tchambakou AYASSOR, il s’agit de « permettre à tous les citoyens qui n’auraient pas pu se faire enrôler en fin de cette journée, de profiter de la journée de dimanche pour le faire ».

« Les heures d’ouverture et de fermeture des Centre de recensement et de vote (CRV) sont maintenues de 7 heures à 16 heures », précise le communiqué.

Depuis le démarrage de l’opération jeudi dernier, les populations et autres acteurs politiques notamment ceux de l’opposition évoquent une lenteur dans le processus d’enrôlement des électeurs et une insuffisance des CRV dans les localités.

Il faut rappeler que la révision des listes électorales concerne non seulement les citoyens togolais des deux sexes, âgés de 18 ans révolu, mais aussi ceux et celles jouissant de leurs droits civiques et politiques et n’étant dans aucun des cas d’incapacité prévu par la loi.

Sont également concernés : les togolais des deux sexes qui ont l’âge de voter et qui n’ont pas pu s’inscrire sur les listes électorales en 2018 ; les togolais des deux sexes qui auront 18 ans révolu, avant la clôture définitive des opérations de révision des listes électorales ; les togolais en âge de voter qui ont perdu leur carte d’électeur ; les togolais âgés de 18 ans révolu qui ont changé de domicile suite à une affectation, ceci en vue de leur transfert dans les nouveaux centres de recense, et de vote de leur résidence.

La révision des listes électorales s’inscrit dans le cadre des préparatifs des prochaines élections locales dont la date est fixée au 30 juin prochain.

Cris DADA