PSAEG : 16 nouveaux Groupes d’épargne (GE) créés dans la région des Savanes

Dans le cadre de la mise en œuvre de du Projet de soutien aux activités économiques des groupements (PSAEG), l’Agence nationale d’appui au développement à la base (ANADEB) accompagne les Groupes d’épargne (GE) dans la gestion de leurs activités. Pour le compte de l’année 2020, l’Agence a créé en tout 82 nouveaux GE au Togo, dont 16 dans la région des Savanes.

Renforcer les capacités des groupements et coopératives, faciliter l’accès des membres aux microprojets de proximité adaptés et évaluer les actions pour capitaliser les expériences : tels sont les objectifs du PSAEG, un projet piloté par l’ANADEB.

Dans la région des savanes, l’Agence accompagne au total 32 groupes d’épargne. La région a par ailleurs vu la naissance de 16 nouveaux GE au cours de l’année précédente, grâce à l’ANADEB.

A ce jour, les groupes d’épargne dans la région des savanes évoluent avec un effectif de 720 membres dont 27 hommes. Ces groupes ont  mobilisé un montant total de 29.523.775 F CFA avec 18.302.650 F CFA de crédits octroyés à 501 membres.

Par ailleurs, la région des Savanes accompagne également les groupements d’intérêt économiques (GIE). Au total 37 GIE ont été déjà formés et accompagnés dans la région.

Les facteurs du succès de cette initiative émanent non seulement de l’engagement de l’Etat et ses partenaires vis-à-vis des communautés pauvres dans les milieux urbains et ruraux, mais aussi de la volonté des communautés à la base à sortir de leur précarité sans oublier l’engagement de l’ANADEB à ouvrer efficacement pour le développement à la base au Togo.

Pour rappel, le PSAEG est exécuté depuis 2009 au Togo par l’ANADEB au bénéfice des groupes cibles que sont les groupements ruraux évoluant dans le domaine de l’agriculture, l’élevage, la transformation et la commercialisation.

Dans les localités ou villages d’implantation desdits groupements, le projet vise également à promouvoir l’auto-emploi des jeunes à travers la rationalisation des activités de production, de transformation et de commercialisation de plantes à racines et tubercules dans les zones agro écologiquement favorables à ces cultures.

David S.