PSAEG : ANADEB renforce les capacités des GIE et Groupe d’épargne dans...

PSAEG : ANADEB renforce les capacités des GIE et Groupe d’épargne dans les savanes

SHARE
image_pdfimage_print

L’Agence nationale d’appui au développement à la base (ANADEB) continue son programme d’accompagnement des groupements dans le cadre de la mise en œuvre du Projet de soutien aux activités économiques des groupements/Plantes à racines et tubercules (PSAEG/PRT). Dans la région des savanes, ils sont au total 35 leaders issus des Groupement d’intérêts économiques (GIE) et Groupe d’épargne à bénéficier il y a quelques jours d’une session de renforcement de capacités sur la gestion coopérative, le leadership, la loi OHADA, et la méthodologie « AVEC » (Association villageoise d’épargne et de crédit).

C’est une initiative de l’Antenne régionale de l’ANADEB Savane, en collaboration avec la Direction de l’Institut de conseil et d’appui technique (ICAT). Il s’agit de renforcer les compétences des ces responsables et leaders de groupements en matière de gestion de la vie coopérative, de rentabilisation de leurs activités agricoles et commerciales et de la gestion de l’épargne et de crédits.

Les bénéficiaires de cette session de formation viennent des groupes d’épargne et coopératives agricoles des préfectures de Kpendjal et Kpendjal-ouest.

Les participants à la formation ont également bénéficié d’une visite de terrain au Groupe d’épargne (GE) Gnoyembou de Borgou qui est à sa 44ème réunion d’épargne. Le but est de leur permettre de constater de visu à quoi ressemble un GE, comment parvenir à sa création et comment animer les différentes réunions. Ce qui leur permettra d’acquérir la méthodologie « AVEC » et de décider de  la création des GE dans leurs différentes localités avec l’accompagnement de l’Antenne régionale de l’ANADEB.

Il faut souligner que dans sa stratégie de lutte contre la pauvreté à travers le PSAEG/PRT, l’ANADEB accompagne depuis 2011 plusieurs Groupements d’intérêt économiques sur toute l’étendue du territoire à travers le renforcement des capacités institutionnelles et opérationnelles des membres qui les composent.

Ces sessions de formations qui s’adressent aux dynamiques en émergence se font à la demande pour amener les bénéficiaires à accroitre leurs productions, à bien gérer leurs organisations en vue de les transformer en de véritables entreprises coopératives conformément aux prescriptions de l’Acte Uniforme OHADA.

Sur le plan national, l’ANADEB accompagne actuellement 137 GE dont 29 dans la région des Savanes avec un effectif total de 721 membres dont 19 hommes.

Exécuté par l’Agence nationale d’appui au développement à la base, le PSAEG vise la mise en place et l’appui des GE suivant un système de gestion transparente dans lequel les intérêts sont distribués entre les membres.

David S.