PUDC : Bientôt la construction de plus de 400 Km de pistes...

PUDC : Bientôt la construction de plus de 400 Km de pistes rurales

SHARE
PUDC : La signature des contrats pour l’exécution des travaux
PUDC : La signature des contrats pour l’exécution des travaux
image_pdfimage_print

Le Programme d’Urgence de Développement Communautaire (PUDC) rentre dans sa phase active avec le démarrage dans quelques jours de la construction de 406 km de pistes rurales dans les cinq régions économiques du Togo. La signature des contrats pour l’exécution des travaux a été effectuée ce jeudi à Lomé entre le PNUD,  principal partenaire du programme, et les responsables des entreprises attributaires sélectionnées à cet effet sur appel d’offre.

 Le PUDC est un programme initié par le gouvernement togolais et officiellement lancé le 30 juin dernier à Mandouri dans la région des savanes par le Chef de l’Etat Faure Gnassingbé. Il a pour objectif de contribuer à l’amélioration significative des conditions de vie des populations vivant dans les zones peu ou mal desservies par les infrastructures et services sociaux de base.

La construction des pistes rurales est la première phase de mise en œuvre de ce projet sur le terrain. Un total de plus de 11 milliards de F CFA est mobilisé pour cette activité qui permettra de redynamiser l’économie rurale dans les préfectures et régions du pays. C’est la région des savanes qui va bénéficier de la plus grande distance de pistes à construire soit 113 Km contre 79,7 Km pour la Kara, 68,2 km pour la région centrale, 68,1 km pour celle des plateaux et enfin 77 Km pour la région maritime.

Le ministre Ninsao Gnofam en charge des infrastructures et des transports et la représentante résidente du PNUD au Togo, Khardiata Lô NDiaye ont exhorté les entreprises attributaires à un excellent travail dans le respect des délais impartis. « Pour le suivi, le contrôle et la supervision, nous avons déjà sélectionné des bureaux de contrôle qui ont l’expérience dans ces types de travaux », a indiqué Khardiata Lô NDiaye tout en ajoutant que ces bureaux de contrôle seront appuyés dans les missions par les techniciens du ministère des infrastructures et des transports.

« Nous avons généralement une période favorable pour la réalisation de ces genres de travaux et nous avons demandé aux entreprises de tout mettre en œuvre pour rester dans la période favorable pour l’exécution des travaux. Nous serons exigeants sur le respect des délais contractuels et la qualité des travaux qui seront réalisés », a fait savoir Ninsao Gnofam.

In fine pour cette phase du PUDC, 2500 km de pistes vont être construites. Les autres réalisations du programme concernent des projets d’électrification rurale, la construction de salles de classe, des centres de santé et de logement sociaux.

Prévu pour prendre fin en 2018, le PUDC est évalué à 155.147.034.112 F CFA.

David SOKLOU