Quatrième (4) édition de la JNRD/ Le Togo témoigne sa reconnaissance...

Quatrième (4) édition de la JNRD/ Le Togo témoigne sa reconnaissance à Dieu

SHARE
Le public au stade de Kégué
Le public au stade de Kégué
image_pdfimage_print

 Le stade de Kégué a connu ce dimanche 18 décembre, une ambiance particulière à la faveur de la quatrième édition de la Journée Nationale de Reconnaissance à Dieu (JNRD). Un grand moment de louanges, d’adorations et de prières en présence du Chef de l’Etat Faure Gnassingbé, du Premier Ministre Komi Sélom Klassou, du Président de l’Assemblée nationale Dama Dramani et de plusieurs autres autorités politiques, administratives, militaires, religieuses, de même que les représentants des institutions nationales et internationales et de l’ensemble du corps du Christ.

C’est une initiative du groupe de musique et d’évangélisation « Salut et Joie » en collaboration avec le Conseil Chrétien du Togo (CCT), le Conseil des Ministères et Eglises Chrétiennes du Togo (COMECTO), la Fédération des Evangéliques du Togo (FET) et le Conseil Pentecôtiste du Togo (CPT).

Plusieurs pasteurs, associations et confessions religieuses, chorales et autres artistes de la chanson gospel (Abitor Makafui, John Star et Gifty, etc…) se sont mobilisés dans une communion de foi pour remercier le Seigneur pour la paix et la sécurité qu’il fait régner sur le pays.

Les autorités et les populations qui ont fait nombreux le déplacement du stade de Kégué ont manifesté au cours de cette journée, leur reconnaissance et leur gratitude à Dieu pour ses bienfaits à la nation toute entière.

Dans ses propos liminaires, l’Evangéliste Emmanuel KODZO ADEDZE, Président intendant du groupe « Salut et joie », a au nom du comité d’organisation justifié le contexte des JNRD qui est selon lui, une recommandation de la Bible selon Lévitique 19, Verset 24 et Colossiens 3 Verset 15. « Comment vivre sur le sol togolais ces temps-ci et ne pas être reconnaissant à Dieu ?, comment ne pas mettre à part solennellement, ne serait-ce qu’une seule journée sur les 365 et ¼ que compte l’année, pour témoigner à l’Eternel Dieu notre gratitude ?, comment ne pas s’attendre à ce qu’une telle journée soit institutionnalisée et observée sur toute l’étendue du territoire nationale ?, comment pouvons-nous ne pas manifester notre joie à celui-là qui prend soin du Togo notre nation ? », a-t-il interrogé.

Pour le compte de cette année, la même célébration a été simultanément organisée dans les chefs-lieux des régions du pays.

Cris DADA