RCI : Prestation de serment d’Alassane Ouattara en présence de Faure Gnassingbé

Réélu à l’issue du scrutin présidentiel du 31 octobre dernier, le chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara a prêté serment ce lundi 14 décembre au palais présidentiel d’Abidjan pour un troisième mandat, en présence de plusieurs de ses pairs africains dont le président de la République togolaise Faure Gnassingbé.

La cérémonie s’est déroulée sous la forme d’une audience du Conseil constitutionnel. La main gauche sur la Constitution, la main droite levée, Alassane Ouattara a prêté serment devant les membres du Conseil constitutionnel. Une cérémonie également marquée par la remise au président, du « Grand collier de l’ordre ».

Dans son adresse solennelle, le président ivoirien a évoqué les grands chantiers de son nouveau mandat : Consolidation de la Paix et de la cohésion sociale, la réconciliation avec la création d’un Ministère en charge de la réconciliation nationale, faire en sorte que la transformation structurelle de l’économie ivoirienne soit créatrice de plus d’emploi aux jeunes diplômés, le développement social inclusif, le renforcement de la lutte contre la pauvreté et la corruption, le renforcement du partenariat avec le secteur privé, accroitre les investissement dans l’éducation, la formation et l’emploi des jeunes, et le renforcement du plateau technique des centres de santé dans toutes les régions du pays.

Alassane Ouattara

En ce qui concerne la lutte contre la Covid-19, Alassane Ouattara a annoncé la poursuite et le renforcement des actions de riposte avec notamment la vaccination de la population dès avril 2021.

Le chef de l’Etat togolais a indiqué avoir saisi cette occasion pour réitérer au nom du peuple togolais et en son nom personnel à son homologue Alassane Ouattara, ses « très vives et chaleureuses félicitations » et l’assurer de sa « ferme conviction » de travailler ensemble avec lui pour le développement des deux pays (à savoir le Côte d’Ivoire et le Togo) et de l’espace communautaire.

La cérémonie a pris fin par les honneurs militaires. Elle a également connu en dehors de Faure Gnassingbé, la présence des présidents entre autres du Bénin Patrice Talon, du Burkina Marc Christian Kaboré, du Congo Dénis Sassou Nguésso, du Ghana Nana Akufo-Addo, du Liberia Georges Weah, du Sénégal Macky Sall, du Niger Issoufou Mahamadou, de la Guinée-Bissau Umaro Sissoco Embalo, du Mali Bah N’Daw, de la Mauritanie Mohamed Ould El-Ghazouani et de l’Éthiopie Sahle-Work Zewde.

D’autres personnalités notamment le Président de la Commission de l’Union Africaine, Moussa Faki Mahamat, le Président de la CEDEAO Jean-Claude Kassi Brou, le Président de la Commission de l’UEMOA Abdallah Boureima, le Représentant Spécial du Secrétaire Général des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel, Mohamed Ibn Chambas, le ministre français des affaires étrangères Jean Yves le Drian, et Nicolas Sarkozy (Invité spécial) ont également pris part à cette cérémonie qui renvoie le président Alassane Ouattara dans ses fonctions pour un nouveau mandat.

David SOKLOU