Religion : 10 serviteurs laïcs de la 2ème promotion du CETEC-Togo ont...

Religion : 10 serviteurs laïcs de la 2ème promotion du CETEC-Togo ont reçu leurs attestations

SHARE
Une image des récipiendaires
image_pdfimage_print

Dix étudiants, membres des différents comités de l’église du Christ ont reçu leurs attestations de fin de formation au Centre d’Etude Théologique de l’Eglise du Christ (CETEC-Togo), ce  samedi 19 juin à Klala (canton de Houdou), localité située dans la commune de l’Ogou 1 à 8 Km environ au Nord d’Atakpamé. C’était en présence des missionnaires américains venus du Ghana et d’ailleurs avec des parents et amis des nouveaux révérends  pasteurs.

Au cours de cette cérémonie de remise d’attestation placée sous le thème « suivre Christ », le missionnaire américain Doc Turk a dans sa prêche de circonstance invité les récipiendaires à servir véritablement le Christ avec sacrifice de soi, l’humilité, le don de soi et du prochain, l’amour de soi et des autres.

Il a tiré son exhortation du livre de Daniel 2 verset 22-24 et de Mathieu 16 verset 18-20 où il leur a respectivement demandé de garder la sagesse et la force divine et d’aller faire des nations des disciples et non des convertis, non seulement en les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, mais également leur enseigner à observer la prescription de Jésus.

En rendant gloire à Dieu, le formateur révérend pasteur Directeur du CETEC-Atakpamé, Agbessi Kodjo Gladstone, a remercié tous les membres de l’église qui ont œuvré pour une bonne formation des étudiants sortants. Il a en outre émis le vœu que cette formation gagne d’autres contrées du pays.

Les serviteurs, Dossou Edem, Magli Komi Hubert et Djaouta Magloire ont au nom de leurs collègues promis l’humilité, la soumission et l’obéissance à l’hiérarchie de l’église et d’autres personnes pour que l’œuvre de Dieu avance.

Des prix de travail et d’humilité ont été également décernés aux plus méritants.

Née en l’an 33 à Jérusalem, l’église du Christ est internationale. Elle est présente au Togo il y a plus d’un demi-siècle. Elle forme sur une durée de deux ans, entre autres sur l’ancien et le nouveau testament, l’anthropologie, la logique, la philosophie, le français, la gestion, l’homilétique (l’art de préparer et de présenter le sermon), la doctrine de l’église à la lumière de la Bible, l’eschatologie (le discours sur la fin des temps).

Il faut préciser que le CETEC-Togo est représenté à Aného, Noèpé, Atakpamé, Guérin-Kouka, Sokodé avec pour mission d’évangéliser, d’édifier et de porter de l’aide aux nécessiteux ainsi qu’à ses membres.

Depuis Atakpamé, Evrard Nomanyo