Rentrée scolaire : l’ONG « ODJOUGBO » donne du sourire aux enfants...

Rentrée scolaire : l’ONG « ODJOUGBO » donne du sourire aux enfants en situation de handicap à Atakpamé

SHARE
Une image de la remise du don
image_pdfimage_print

L’ONG « ODJOUGBO (persévérance) », en partenariat avec la fondation « TAKELI » basée en Espagne, a remis ce vendredi 30 octobre à Atakpamé, un don de fournitures scolaires et de vivres à vingt-cinq (25) orphelins des cours primaire et secondaire cycle 1 en situation de handicap dans la commune Ogou 1.

Ce don est composé de cahiers de 100 et 200 pages, des cahiers grand format, des calepins, des feuilles de brouillons, des ensembles géométriques, des crayons, des stylos, des boîtes de craies, des sachets de riz et de farines de Cérélac. Outre ces fournitures, un enfant parmi les siens a bénéficié d’un fauteuil roulant.

C’est le chef de la division régionale de la protection de l’enfant à la direction de l’action sociale, de la promotion de la femme et de l’alphabétisation (région des plateaux) M. Ekpente Komlan qui a procédé à la remise du don au nom des deux ONG.

En remerciant les donateurs, Il a précisé que son Ministère reconnaît les efforts combien louables de « Odjougbo » aux côtés des jeunes personnes vulnérables et a lancé un appel à d’autres associations et Organisations qui peuvent aider dans le sens de l’éducation des enfants en situation de handicap.

Pour la coordinatrice de l’ONG « Odjougbo », Mme Odah Kawodjou Grâce, cette action entre dans le cadre d’un programme d’assistance que sa structure entend apporter aux enfants déshérités en situation de handicap devant leur permettre de bien entamer la rentrée scolaire et de décharger un temps soit peu les parents tuteurs.

Elle a émis le vœu que ce geste fasse remonter le taux de scolarisation dans la commune Ogou 1. La personne ressource de ladite ONG, Mme Kobonon Akuavi a entretenu les bénéficiaires sur les différentes causes de la malformation et les a conviés à s’aimer et à s’entraider mutuellement devant les obstacles.

En réceptionnant ces kits de vivres et de non vivres, l’élève Fondoumi Emmanuella a au nom de ses camarades salué l’initiative et a rendu hommage aux deux ONG qui œuvrent de concert pour contribuer à faire reculer la misère. Elle a exprimé sa gratitude aux généreux donateurs pour cette assistance morale et matérielle. Elle les a par ailleurs exhortées à poursuivre l’œuvre salutaire qu’elles accomplissent pour le soulagement des peines de leurs tuteurs.

Basée à Atakpamé, l’ONG « Odjougbo » vise  la promotion et le développement du monde féminin au Togo. En dehors de l’éducation, elle intervient également dans plusieurs autres domaines notamment la lutte contre l’excision, le VIH et les maladies sexuellement transmissibles entre autres.

Depuis Atakpamé, Evrard NOMANYO