Santé : Un nouveau fonds de solidarité pour les organisations de lutte...

Santé : Un nouveau fonds de solidarité pour les organisations de lutte contre les maladies non transmissibles

SHARE
image_pdfimage_print

Les Organisations de la société civile de lutte contre les Maladies non transmissibles (MNT) ont de quoi pousser un ouf de soulagement dans leurs activités de terrain, surtout en ces moments de crise sanitaire liée au Coronavirus. Elles viennent en effet de bénéficier d’une subvention évaluée à 300 000 dollars de la part de l’Alliance sur les MNT. L’information a été communiquée ce jeudi 13 août au cours d’un évènement de haut niveau tenu en ligne.

Dénommée Fonds de Solidarité pour la société civile en réponse à la COVID-19, la subvention permettra de financer jusqu’à 15 000 dollars les alliances nationales et régionales sur les MNT (dont la Coalition des OSC et associations contre les MNT au Togo) afin de les aider à répondre aux besoins urgents des personnes vivant avec des MNT pendant la pandémie de COVID-19.

Au rang des besoins identifiées, il faut noter des activités de plaidoyer, de sensibilisation et de communication qui favoriseront une plus grande stabilité et une meilleure résilience organisationnelles.

Au Togo, les activités comprendront une sensibilisation directe d’au-moins 360 personnes vivant avec les MNT(PVMNT) (hypertension artérielle, problèmes cardiaques ou pulmonaires, diabète ou cancer) sur la forte probabilité de risque de décéder de la Covid19 si elles sont contaminées.

En plus de la sensibilisation, un appui sera également fourni aux personnes vivant avec les MNT pour amplifier leur voix  auprès des décideurs afin de trouver des moyens de leur venir en aide à l’instar des PVVIH (personnes vivant avec le VIH). Ces activités seront menées avec l’appui de plusieurs OSC partenaires qui s’intéressent aux PVMNT.

« Le Fonds de Solidarité de la Société Civile est né de la nécessité de s’attaquer aux MNT qui sont fondamentales pour la sécurité  sanitaire, et d’empêcher l’annulation des progrès réalisés en matière de prévention et de contrôle des MNT dans le monde », a indiqué Todd Harper, Président de l’Alliance sur les MNT.

« La pandémie de coronavirus (COVID-19) montre de nombreuses intersections entre la COVID-19 et les MNT. Les personnes vivant avec des MNT sont plus vulnérables à la COVID-19, avec un risque considérablement plus élevé de devenir gravement malade ou de décéder du virus. La pandémie affecte les communautés les plus pauvres du monde, ainsi que les personnes les plus vulnérables de chaque pays », a-t-il expliqué.

« Il s’agit d’un fonds unique en son genre destiné à soutenir les organisations de la société civile (OSC) sur les MNT à répondre à la COVID-19. Pendant les pandémies, la dynamique de plusieurs questions de santé et de développement durable, notamment le VIH/sida, le virus Ebola et le changement climatique, a renforcé à plusieurs reprises le rôle essentiel des OSC et des efforts menés par la communauté pour accélérer l’action du niveau local au niveau mondial », a ajouté Katie Dain, PDG de l’Alliance sur les MNT.

Il faut souligner que le Fonds de Solidarité de la Société Civile sur les MNT et COVID-19 de l’Alliance sur les MNT a été rendu possible grâce aux contributions financières des partenaires. Il reconnaît le travail essentiel des acteurs de lutte contre les MNT, un travail plus crucial que jamais pour attirer et garantir l’attention politique et médiatique aux besoins des personnes vivant avec des MNT, qui constituent l’un des groupes les plus vulnérables à la COVID-19.

David S.