Sécurité du sommet des Chefs d’Etat : Le Gouvernement active la ceinture...

Sécurité du sommet des Chefs d’Etat : Le Gouvernement active la ceinture rouge !

SHARE
Le Ministre de la sécurité et de la protection civile, Yark Damehame
Le Ministre de la sécurité et de la protection civile, Yark Damehame
image_pdfimage_print

Environ une trentaine de Chefs d’Etat et de Gouvernement est attendue ce vendredi 14 octobre à Lomé pour l’apothéose du sommet sur la sécurité et la sûreté maritimes et le développement en Afrique prévue le samedi 15 octobre. A quelques heures de cet évènement historique, le Gouvernement prend ses responsabilités et densifie le dispositif sécuritaire mis en place au cours des manifestations  au niveau du  site de l’hôtel Radisson Blu 2 Février et ses environs.

Le Ministre de la sécurité et de la protection civile, Damehame YARK (photo) explique que les forces de défense et de sécurité ont mis en place deux ceintures pour délimiter deux zones de sécurité dont celle dénommée « rouge » comprise entre l’avenue du Golfe à l’Est, l’avenue Sarakawa au Sud, l’avenue des Nîmes à l’Ouest et l’avenue Nicolas Grunitzki au Nord.

L’accès à cette zone ultra sécurisée sera donc strictement réglementé dès ce vendredi à 05 H 00. Les parkings du Radisson Blu 2 Février et du Palais des Congrès de Lomé sont délocalisés en face du ministère des affaires étrangères coté Est, et à la plage en face de l’ancien  palais de la présidence de la république, au sud. « Des navettes de véhicules sécurisés sont prévues à l’intérieur de ladite zone pour le transport des invités à partir des trois points d’entrée et des parkings vers la salle de conférence », précise le communiqué.

Dans l’ensemble, quelques 3000 agents des forces de défense et de sécurité sont mobilisés par le Gouvernement dans le cadre de ce sommet de Lomé.

David SOKLOU