T des médias : Les journalistes prennent à bras-le-corps la lutte contre...

T des médias : Les journalistes prennent à bras-le-corps la lutte contre le terrorisme

SHARE
image_pdfimage_print

Sur le « T des médias » ce samedi à l’hôtel Eda Oba à Lomé, les professionnels des médias ont fait d’une pierre deux coups : ils ont donné une touche particulière à la lutte contre le terrorisme qui sévit dans le monde entier et se sont rappelé les moments qu’ils ont passé sur les bancs d’école.

C’est à travers un défilé de modes hors pair de vingt-cinq (25) journalistes-mannequins dont cinq (5) Guest stars qui, dans des tenues de collège ou de primaire, sac à dos, cahier ou livre à la main, ont donné du sourire à un public qui comme les 4 autres éditions, a soutenu l’événement à travers un déplacement fou.

« Nous avons fait défiler les journalistes dans des tenues scolaires, histoire de leur faire revisiter les années d’école du primaire et du collège pour démontrer que le journaliste est passé par toutes ces étapes de formation scolaire avant de devenir professionnel de médias exerçant sa profession. Nous l’avons fait aussi pour dire au public que nous nous sommes rattachés à nos souvenirs, à tous ces moments de plaisir pour certains et de fatigue pour d’autres. Nous sommes allés vers ce choix parce que nous sommes aujourd’hui rassurés que c’est le seul moyen que le journaliste peut faire passer son message », a déclaré David Baini Djagbavi, Manager général du T des médias.

Sur la lutte contre le terrorisme, a souligné M. Djagbavi, un message de mobilisation de toute la presse togolaise pour la lutte contre ce fléau a été lancé.

« Nous avons envie de mobiliser la presse pour aller contre ce fléau. Nous savons que les médias constituent un canal assez important de diffusion de message et d’éveil de conscience. Nous voulons par là préserver notre pays contre ce fléau qui menace le monde entier et la presse a son rôle à jouer et à aller vers ce combat qui est celui de tout le monde », a-t-il relevé.

En tout cas, pour les journalistes togolais, le message est clair, la presse togolaise veut jouer son rôle contre le terrorisme. Et pour les organisateurs du T des médias, la presse ainsi décidée à jouer sa partition, signifie déjà que des résultats assez probants seront obtenus. « Sans la presse, ce combat ne pourra pas être total », a lancé le Manager général du T des médias.

Autre temps fort de cette soirée au cours de laquelle les journalistes déposent stylo, enregistreur et caméra pour se transformer en mannequins pour un défilé de modes, des chorégraphies de ces pseudo-mannequins.

Pour le comité d’organisation de cette 5ème édition, les objectifs sont atteints. La satisfaction est toute aussi totale que celle affichée par le public au cours des heures de défilé.

« Nous sommes satisfaits de cette soirée. Au départ, nous n’y croyions pas mais après 5 ans, nous croyons que nous pouvons avancer avec cet événement en mobilisant toute la presse autour de ce projet et en l’imposant dans l’univers culturel du pays comme un des éléments incontournables », a ajouté M. Djagbavi.

Le T des Médias du Togo, il faut le souligner, est un évènement socio-culturel qui met en exergue les talents des journalistes togolais sur un podium de défilé de mode. Il s’inscrit dans le cadre de la célébration de la Journée mondiale de la liberté de la presse commémorée tous les 3 mai.