Togo : les services publics invités à privilégier la consommation des produits et mets locaux

Le gouvernement togolais vient de prendre une décision forte dans la dynamique de la promotion de la consommation locale.

Les services publics sont en effet exhortés à s’approvisionner en priorité dans le cadre du service, en produits et services d’origine locale et à privilégier la consommation des mets locaux dans les menus de pause-café, de pause-déjeuners, de dîners, d’ateliers, de conférences, ainsi que de toute autre cérémonie officielle.

L’information est contenue dans une lettre circulaire adressée par le Premier ministre Mme Victoire Tomégah-Dogbé aux Ministres d’Etat, Ministres, Ministres délégués et Directeurs généraux des sociétés d’Etat.

L’idée est de mettre en valeur les biens, produits et services locaux et d’encourager la production, la transformation, la commercialisation et la consommation des produits « Made in Togo » pour ainsi promouvoir le développement économique du pays en lien avec le Plan national de développement (PND).

« Le respect de la présente lettre circulaire est la clé de réussite de notre politique de consommation locale », estime la cheffe du gouvernement.

Pour rappel, le Togo a lancé mardi dernier la première édition du « mois du consommer local » qui se déroule du 1er au 31 octobre.

David S.




Le temps de promouvoir la consommation des produits locaux

La première édition du « mois du consommer local » a été officiellement lancée mardi au Palais des Congrès de Lomé par le gouvernement à travers le ministère du commerce, de l’industrie et de la consommation locale.

Organisée du 1er au 31 octobre prochain en collaboration avec la commission de l’UEMOA, cette manifestation vise la promotion des biens et services locaux du Togo.

L’objectif, c’est également de susciter l’intérêt des populations pour la consommation des produits locaux et par ricochet, promouvoir le développement  économique du pays en lien avec le Plan national de développement (PND).

Selon le ministre Kodjo ADEDZE, l’évènement sera également un cadre d’échanges sur les préoccupations et les défis des secteurs productifs de l’économie nationale, les chaines de valeurs porteuses, les exigences de la transformation des produits locaux dans le respect de l’éthique et des normes de qualités.

« Promotion de la consommation  locale défis et perspectives dans la mise en œuvre du PND », c’est en effet le thème au centre de cette manifestation également marquée un « Hall consommer local » aménagé dans les locaux du ministère du commerce et inauguré par le premier Ministre Mme Victoire TOMEGAH-DOGBE.

Il faut souligner que l’ouverture des activités a connu la participation du représentant résidant de la commission de l’UEMOA au Togo M. Assoukou Raymond KRIKPEU. Ce a salué l’engagement du pays à promouvoir les produits locaux intégré dans le cahier de charges du ministère du commerce.

Pour rappel, le « mois du consommer local » prévue désormais pour octobre de chaque année est une initiative de l’UEMOA. Elle a été adoptée le 25 octobre 2019 à Ouagadougou (Burkina Faso) par les ministres en charge du commerce des pays membres de l’Union.

David S.




Octobre, mois de la consommation locale au Togo

La première édition du « mois du consommer local » est prévue du 1er au 31 octobre 2020 au Togo. C’est une initiative du ministère du commerce, de l’industrie, du développement du secteur privé et de la promotion de la consommation locale.

Selon le ministre du commerce Kodjo Adedze, l’initiative vise la valorisation et l’intensification de la promotion des biens et services locaux afin de susciter l’envie et l’intérêt de la population pour l’utilisation desdits biens et services de même que l’amélioration des revenus des promoteurs.

La manifestation est placée sous le thème « promotion de la consommation locale, défis et perspectives dans la mise en œuvre du Plan national de développement (PND) ».

L’on apprend, sans plus de détails pour l’instant, que plusieurs activités seront au programme de cette première édition.

« Toutes les couches socioéconomiques de notre pays sont invitées à célébrer cet évènement dans le strict respect des mesures barrières à la pandémie au Covid-19 », indique un communiqué du Ministre.

David S.