Tchambago AYASSOR : « (…) la CENI s’est engagée à organiser un...

Tchambago AYASSOR : « (…) la CENI s’est engagée à organiser un scrutin inclusif »

SHARE
Tchambago AYASSOR, Président de la CENI
Tchambago AYASSOR, Président de la CENI
image_pdfimage_print

« La CENI s’est engagée à organiser un scrutin inclusif avec toutes les composantes de la nation dans la paix pour le bien de tous et pour l’enracinement de la démocratie au Togo », a indiqué ce lundi 06 Mai, le président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), Ayassor Tchambago à l’occasion du démarrage de la 2e vague de formation des Opérateurs de saisie (OPS) sur le site de Togo 2000 à Lomé dans la perspective des prochaines élections locales au Togo.

Au sujet de la date du démarrage de la révision des listes électorales (du 16 au 18 Mai prochain) et de celle de la tenue desdites élections (le 30 juin), le président de la CENI a expliqué que ces annonces ne sont que des propositions faites au gouvernement.

Quelque six mille (6000) opérateurs de saisie devront être formés pour la révision des listes électorales. Une première vague des OPS avait a été déjà formée du 2 au 4 mai dernier.

Selon la CENI, la révision des listes électorales prendra en compte plusieurs cas. Il sera d’abord question d’enrôler non seulement les Togolais qui auront 18 ans révolus le premier jour du recensement, mais aussi tous les citoyens en âge de voter, qui n’avaient pas pu se faire enrôler lors du recensement de 2018 pour diverses raisons et enfin tous les citoyens qui se sont fait recenser en 2018 et dont les cartes sont perdues ou abîmées.

Il faut rappeler que les dernières élections locales au Togo remontent à 1987.

Cris DADA