TIC : Lomé accueille la 4ème édition du « DIGITAL AFRICAN TOUR...

TIC : Lomé accueille la 4ème édition du « DIGITAL AFRICAN TOUR »

SHARE
Photo de famille
Photo de famille
image_pdfimage_print

Les travaux de la quatrième édition du Digital African Tour ont été lancés ce mardi 02 avril à Lomé, sous le thème « l’humain au cœur de la transformation digital ». Initié par CIO MAG, magazine panafricain en collaboration avec le ministère des postes, de l’économie numérique et des innovations technologiques, cette 4eme édition du digital africain tour entend promouvoir et sensibiliser les acteurs de l’écosystème digital aux différents métiers dans le secteur du numérique.

Selon la ministre des postes, de l’économie numérique et des innovations technologiques, Mme Cina Lawson qui a présidé la cérémonie d’ouverture de cette rencontre, le développement des TIC doit s’accompagner d’un modèle pédagogique innovant favorisant à la fois les savoirs procéduraux, déclaratifs,  critiques et réflexifs des apprenants.

C’est pourquoi dit-elle, les infrastructures critiques ainsi que les nombreuses initiatives mises en œuvre par le gouvernement ne pourront avoir du sens que si le Togo relève le défi de former les compétences nécessaires pour leur exploitation et leur gestion.

« Nous avons aujourd’hui beaucoup de jeunes qui sont des porteurs de projets dans le numérique et qui ont appris à coder soit dans leur établissement éducatif ou tout seul. Et nous à notre ministère pour les aider, nous avons plusieurs projets en cours notamment avec la Banque Mondiale, nous avons initié une étude sur les nouvelles formations, les nouveaux emplois du numérique. Il y a aussi d’autres projets qui sont en cours qui visent à soutenir les jeunes porteurs dans le numérique », a déclaré Cina Lawson.

Au cours de cette journée, les participants seront éclairés sur des questions liées au renforcement des capacités, à la formation aux métiers du numérique, à l’accès à l’Internet haut débit, les paiements dématérialisés, la cyber sécurité et la protection des données à caractère personnel, et surtout à la création d’emploi pour les jeunes et les femmes.

« Autour de la transformation digitale le capital humain est fondamental donc il faut donner un visage humain à la transformation digital. Et aujourd’hui quand on voit à l’horizon 2030 on dit que la moitié de métiers qui vont émerger ne sont pas encore connus donc pour anticiper ces besoins en termes de talent, nous avons besoin de former ces jeunes pour qu’ils s’approprient et s’intéressent d’avantage à ces métiers de demain qu’offre le métier de digital. Et si le Togo veut aller au niveau régional dans le domaine du digital, je pense que ça doit passer par la formation et le capital humain », a expliqué Mohamadou Diallo, président du comité d’organisation du Digital African Tour.

Pour rappel, le Digital african Tour est un forum de rencontres régionales organisé annuellement et de façon tournante dans plusieurs capitales africaines.

Il se veut une plateforme d’échanges pour promouvoir l’usage des tics comme vecteur de transformation et de modernisation dans les entreprises et dans les administrations et mettre en place des synergies au niveau de l’Afrique entre les professionnels du secteur.

Elisabeth S.