Togo/ 406 Km de pistes rurales pour démarrer la mise en œuvre...

Togo/ 406 Km de pistes rurales pour démarrer la mise en œuvre du PUDC

SHARE
Faure Gnassingbé et Mme Khardiata Lo N’Diaye ont lancé les travaux
Faure Gnassingbé et Mme Khardiata Lo N’Diaye ont lancé les travaux
image_pdfimage_print

Nous vous l’annoncions dans nos précédentes publications. Le Programme d’Urgence de Développement Communautaire (PUDC) rentre dans sa phase active avec la construction de 406 Km de pistes rurales dans les cinq régions économiques du pays. Le lancement des travaux de construction a été effectué lundi à Guérin-Kouka dans la préfecture de Dankpen (région de la Kara) par le Chef de l’Etat Faure Gnassingbé en présence de Mme Khardiata Lo N’Diaye, Représentante-Résidente du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) au Togo, organisation chargée de la mise en œuvre du projet.

A travers la construction de ces pistes rurales, c’est au total une centaine d’agglomérations qui seront désenclavées sur l’ensemble du territoire national. Les travaux sont subdivisés en 20 lots répartis comme suit : 4 lots pour une distance de 77 km à réaliser dans les préfectures de Zio et Avé (région Maritime), 4 lots pour une distance de 67 km dans la préfecture d’Akébou (région des Plateaux), 3 lots pour une distance de 68,20 km dans la préfecture de Tchamba (région centrale), 4 lots pour une distance de 77,86 km dans les préfectures de Doufelgou et de Dankpen (région de la Kara), et 5 lots pour une distance de 116, 71 km dans les préfectures de Tandjouare et de Tône (région des Savanes).

ninsao-gnofamToutes les entreprises sélectionnées pour la réalisation de ces ouvrages ont été exhortées par le ministre Ninsao Gnofam en charge des infrastructures, à prendre toutes les dispositions pour respecter le cahier des charges notamment le respect des délais d’exécution et de la qualité du travail.

Pour sa part, Mme Khar­diata Lo N’Diaye a rappelé qu’en dehors des pistes rurales, le programme prévoit également des réalisations dans d’autres domaines prioritaires à l’image de l’électrification rurale et de l’équipement des unités sanitaires entre autres.

« L’interconnexion des pistes au réseau routier va à la fois faciliter la mobilité des populations et favoriser de nouvelles opportunités économiques. Elle facilitera également l’acheminement des produits vers les lieux de stockage ou de vente, améliorer l’accessibilité des services sociaux de base et revenus des populations dans l’optique d’une dynamisation des économies locales », a-t-elle ajouté.

Le Président de la République a saisi l’occasion du lancement de ces travaux pour procéder à la pose de la première pierre pour la construction d’un grand marché moderne à Guerin Kou­ka, des actions vivement saluées par les populations bénéficiaires.

Pour rappel, le PUDC a été officiellement lancé par le Chef de l’Etat le 30 juin 2016 à Mandouri dans la préfecture de Kpendjal. Il cible principalement les populations pauvres vivant dans les zones peu ou mal desservies par les interventions de l’Etat, avec pour objectif, celui d’accélérer significativement leur accès aux infrastructures, équipements et services socioéconomiques de base.

Bruno OBOE