Togo : 6,5 milliards de F CFA pour améliorer des conditions sanitaires...

Togo : 6,5 milliards de F CFA pour améliorer des conditions sanitaires dans la Kara et des Savanes

SHARE
Echange de documents entre Marc Vizy et Sani Yaya
image_pdfimage_print

10 millions d’euros soit environ 6,5 milliards de francs CFA, c’est l’enveloppe financière que l’Agence Française de Développement (AFD) met à la disposition du Togo dans le cadre de la deuxième phase du Projet d’amélioration des conditions sanitaires en milieu scolaire et rural dans les régions des Savanes et de la Kara (PASSCO 2).

La convention de financement a été signée jeudi à Lomé entre l’Ambassadeur de France au Togo Marc Vizy, et le Ministre togolais de l’économie et des finances, Sani Yaya.

Le financement rentre dans le cadre des priorités du Plan national de développement (PND 2018 -2022) dans son axe 3 portant sur la consolidation du développement social et le renforcement des mécanismes d’inclusion.

Il permettra notamment de réaliser 400 nouveaux forages équipés de pompes à motricité humaine, réhabiliter 200 forages existants et de construire 200 latrines communautaires.

« Pour atteindre les objectifs de l’ODD 6 c’est-à-dire garantir l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement et assurer une gestion durable des ressources en eau, il est prévu le renforcement et la pérennisation de l’accès à des services d’eau et d’assainissement appropriés pour toute la population », a indiqué le Ministre Sani Yaya.

Au Togo, seulement 56 % de la population togolaise a accès à l’eau potable selon les statistiques. Un taux loin du niveau de l’universalité de l’accès aux fondamentaux pour tous, prôné par les Objectifs de Développement Durable (ODD). Ce taux cache également d’importantes disparités, car en milieu rural, 65 % de la population n’a pas accès à l’eau contre 55 % de la population en milieu urbain et 48 % en milieu semi-urbain.

La Rédaction