Togo : 80 sites aménagés pour la campagne agricole 2021-2022

Pour le compte de la nouvelle campagne agricole (2021-2022), le gouvernement togolais à travers le ministère de l’agriculture, de l’élevage et du développement rural a l’ambition d’installer en plus des trente-huit (38) sites déjà aménagés, 80 Zones d’aménagement agricoles planifiées (ZAAP) dans les 5 régions économiques du pays.

Selon les informations, l’aménagement de ces 80 nouvelles ZAAP d’une superficie totale de 8 000 hectares (à raison de 100 ha par site) a déjà démarré avec les travaux d’identification de terres auprès des collectivités locales, les levés topographiques et l’organisation des producteurs.

Sur les 80 ZAAP, il est prévu 24 dans la région des Savanes, 24 dans la Kara, 5 dans la Centrale, 11 dans les Plateaux et 16 dans la Maritime.

« Par cette initiative, le gouvernement vise l’amélioration des conditions de vie des ménages ruraux et la création d’emplois », informe le ministère en charge de l’agriculture.

Dans le  cadre du processus de développement agricole du pays, il est prévu à terme l’aménagement de 400 ZAAP sur toute l’étendue du territoire à raison d’une ZAAP par canton. Les activités sur ces ZAAP permettront également la mise en place des unités de transformation des produits agricoles.

« Le développement des infrastructures de soutien à la production à travers l’aménagement des pistes rurales en cours à travers le pays vise à mieux connecter les zones de production aux marchés et faciliter la commercialisation des produits agricoles », souligne une note du ministère.

Il faut souligner que l’organisation des producteurs et la mise à leur disposition de vastes domaines aménagés (ZAAP) pour une exploitation mutualisée, est l’approche préconisée par le Togo pour atteindre la vision 2020-2025 pour l’agriculture qui est de faire de ce secteur, un secteur productif, à haute valeur ajoutée, moteur de valeur économique des agriculteurs et de croissance économique du pays.

Pour rappel, une Zones d’aménagement agricole planifiée se présente comme un mode d’exploitation agricole moderne qui réunit sur un seul et même site, différents blocs pour la production des cultures vivrières, le maraîchage, la production d’arbres fruitiers, l’élevage et la pisciculture. Il s’agit d’un mode d’exploitation met en jeu la mécanisation, la vulgarisation des intrants et l’irrigation à partir d’une retenue d’eau aménagée sur le site.

David S.