Togo/ Action sociale : Salomon Mbutcho fait un don au Centre d’Aide...

Togo/ Action sociale : Salomon Mbutcho fait un don au Centre d’Aide Sociale Saint André (CASA)

SHARE
Une image des bénéficiaires
image_pdfimage_print

L’écrivain et investisseur immobilier Salomon Mbutcho fait de nouveau parler son cœur. Il a en effet fait ce vendredi 07 mai par le biais de ses représentants, un don de vivres à l’orphelinat Centre d’Aide Sociale Saint André (CASA) situé à Adétikopé dans la Préfecture d’Agoè-Nyivé (banlieue nord de Lomé).

Le don est composé de sacs de riz, des cartons de spaghettis, de tomates en conserve et des bidons d’huile. L’objectif est de soulager les charges de l’administration de l’orphelinat quant à la nutrition des enfants.

Salomon Mbutcho a par la voix de ses envoyés transmis ses amitiés et tout son soutien à l’administration du CASA. Portant les filles du centre dans son cœur, il espère par cette petite contribution les avoir aidé un tant soit peu tout en leur témoignant de l’affection. Il les a par ailleurs encouragé à se battre et à garder en tête qu’elles sont aimées et aucunement laissées pour compte.

Né à Dakar en 1969, l’écrivain et investisseur Salomon Mbutcho a parcouru plusieurs pays africains tout en exprimant sa sensibilité face aux communautés défavorisées à qui il vient en aide en menant diverses actions pour leur faciliter le quotidien. Ses dons aux associations caritatives togolaises s’inscrivent également dans cette démarche.

Il faut souligner que le centre CASA est une œuvre des Sœurs de la Providence de Saint André de Peltre située à Adétikopé. Le centre accueille les filles vivant en situation de grande précarité défavorisées, orphelines, victimes d’abus ou de violences, ou encore laissées pour compte.

Le Centre d’Aide Sociale Saint André accueille actuellement 78 filles dont 34 permanentes à l’internat. Ces filles apprennent la coiffure, la couture et la Cuisine pour 2 à 3 ans à des frais dérisoires et avec des diplômes de fin d’études pour leur permettre de s’insérer dans la vie professionnelle.

Le CASA leur octroie également l’accès à des activités parallèles comme le chant, la danse, l’alphabétisation, la pisciculture, le jardinage ou l’élevage.

A ce jour, les soucis du centre sont surtout liés aux besoins alimentaires, matériels, et aussi humains en termes d’encadrement sur le plan psychosocial. Le centre est joignable au (+228) 90859501 / 93637620.

David S.