Togo : Agbéyomé Kodjo en route pour la prison ?

Togo : Agbéyomé Kodjo en route pour la prison ?

SHARE
Agbéyomé Kodjo
image_pdfimage_print

Agbéyomé Kodjo est-il en route pour la prison ? C’est une question qui mérite d’être posée au regard des derniers développements de l’actualité sociopolitique au Togo.

Le candidat du Mouvement Patriotique pour la Démocratie et le Développement (MPDD) qui s’autoproclame « président démocratiquement élu » à l’issue du scrutin présidentiel du 22 février dernier, est en effet accusé d’atteinte à la sûreté de l’Etat, de troubles à l’ordre public, et de diffusion de fausses nouvelles.

Mardi, Agbéyomé (également député), a reçu une assignation le convoquant pour ce mercredi matin à l’assemblée nationale où un processus de levée de son immunité parlementaire est déjà enclenché. Une fois son immunité parlementaire levée, le candidat de la dynamique de Mgr Kpodzro pourrait être poursuivi en justice pour répondre aux accusations portées contre lui.

L’ancien premier ministre du Togo se montre plutôt déterminé à aller au bout de ses revendications. « Je peux aller à la prison. La prison, je l’ai déjà connue 2 fois, aller pour une 3eme fois, ça ne m’inquiète pas. Cette fois, ça ne passera pas comme avant », déclarait en effet Agbéyomé Kodjo qui continue de contester les résultats de l’élection présidentielle du 22 février 2020. Un scrutin à l’issue duquel il est arrivé en deuxième position avec 19,46 % des voix selon les résultats de la Cour constitutionnelle, loin derrière Faure Gnassingbé déclaré vainqueur avec 70,78 % des voix.

David S.