Togo : De l’énergie propre au service des cantines scolaires

Togo : De l’énergie propre au service des cantines scolaires

SHARE
Vue partielle des kits de gaz
image_pdfimage_print

Au Togo, le programme de cantines scolaires reçoit un soutien innovant à travers l’offre d’une énergie propre et plus respectueuse de l’environnement. Il s‘agit de 50 kits de fourneaux à gaz pour les écoles à cantine, un don de la société ZENER/SODIGAZ remis aux bénéficiaires par la ministre Myriam Dossou d’Almeida en charge du développement à la base, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes.

Le don estimé à 3 335 000 F CFA est composé de 50 fourneaux, de 50 bouteilles de gaz de 12 kg et d’accessoires de branchement. Le but est de soutenir les cantines scolaires à travers notamment l’offre d’une énergie propre que les bois de chauffe couramment utilisés dans la cuisson des repas à fournir aux écoliers.

La cérémonie de remise effectuée le 23 septembre dernier à Gninoumé dans la commune Bas-mono 1 a été couplée du lancement de la formation des mamans-cantines et de l’initiation à l’utilisation des kits à gaz, ceci en prélude à la prochaine rentrée scolaire prévue ce lundi 27 septembre 2021.

La ministre Myriam Dossou d’Almeida a en outre saisi l’occasion pour visiter et échanger avec les bénéficiaires de Transferts monétaires (TM) dans le canton de Kpétsou toujours dans la préfecture du Bas-Mono.

La ministre Myriam Dossou d’Almeida remettant un kit à un bénéficiaire

Il faut souligner que le programme de cantine scolaire est une sous-composante du projet de Filets sociaux et services de base (FSB), piloté par l’Agence nationale d’appui au développement à la base (Anadeb). Il vise à accroitre l’accès des enfants des communautés les plus pauvres du Togo à des repas scolaires réguliers, ce qui devrait en retour améliorer la fréquentation et la rétention dans les écoles des zones ciblées.

Le programme a permis depuis 2008 d’offrir plus de 90 000 000 plats chauds de qualité aux écoliers dans 315 écoles primaires publiques sur l’ensemble du territoire national.

David S.