Togo : Décès de l’ancien ministre André Johnson

Togo : Décès de l’ancien ministre André Johnson

SHARE
André Johnson
image_pdfimage_print

L’ancien ministre togolais de l’environnement et actuel 2ème Vice-président de l’Assemblée nationale, André Johnson est décédé ce samedi 14 novembre à l’âge de 72 ans, à la suite d’une courte maladie.

Ce cadre de l’Union des forces du changement (UFC, opposition) avait occupé le poste de ministre de l’environnement et des ressources forestières entre 2012 et 2019, et représenté sa formation politique à la Commission électorale nationale indépendante (CENI) de 1999 à 2002.

Son décès est une grande perte pour son parti, dont le président Gilchrist Olympio est actuellement chef de fil de l’opposition togolaise.

Elu député au scrutin législatif de 2018, André Johnson occupait avant son décès, le poste de 2ème Vice-président de l’Assemblée nationale togolaise.

Enseignant d’Anglais entre 1981 et 1983 à Lomé, puis en région parisienne entre 1983 et 1992, André Johnson fit une reconversion dans la gestion touristique après avoir obtenu un diplôme d’études supérieures spécialisées (DESS) en management du tourisme. Il exercera dans ce secteur en France jusqu’à sa retraite en 2008, avant de rentrer dans son pays le Togo pour se consacrer à la politique avec l’Union des Forces de changement.

Enter temps, il a été l’un des fondateurs du Mouvement togolais pour la démocratie (MTD) dans les années 70 en France. Il a également milité dès 1969 au sein de l’Association des étudiants et stagiaires togolais en France (AESTF).

La Rédaction