Togo : Démarrage de la phase de dénombrement du 5è recensement général...

Togo : Démarrage de la phase de dénombrement du 5è recensement général de la population et de l’habitat

SHARE
Lancement de la phase de dénombrement du 5è recensement général de la population et de l’habitat au Togo
image_pdfimage_print

C’est parti pour la phase de dénombrement du 5è Recensement Général de la Population et de l’habitat (RGPH-5) au Togo. L’opération a été officiellement lancée ce lundi 24 octobre à Lomé par le ministre Payadowa Boukpessi en charge de l’administration territoriale, de la décentralisation et du développement des territoires.

La cérémonie a également connu la présence de plusieurs membres du gouvernement, des partenaires techniques et financiers, des autorités administratives et traditionnelles de même que des agents recenseurs.

Pendant trois semaines, ces travaux de dénombrement vont mobiliser sur l’ensemble du territoire national au total 10.671 agents recenseurs, 2850 chefs d’équipes, 756 agents collecteurs TIC, 50 superviseurs et 08 administrateurs régionaux formés et outillés à cet effet.

Selon le ministre Payadowa Boukpessi, ces agents vont parcourir tout le territoire pour relever le nombre de personnes vivant dans le pays ainsi que leurs caractéristiques socio démographiques et économiques, les informations sur l’éducation et la santé, et les  caractéristiques de l’habitat entre autres.

« Le RGPH5 fournira d’importantes informations permettant que gouvernement de mieux orienter ses politiques économiques et sociales, et aussi d’en assurer le suivi évaluation notamment dans le cadre de la mise en œuvre de l’agenda 2063 de l’Union africaine, des objectifs de développement durable, ainsi que de la feuille de route gouvernementale 2025 », a-t-il déclaré.

Des agents recenseurs prêts pour le terrain

Il a exhorté les agents déployés sur le terrain à redoubler d’efforts et à donner le meilleur d’eux-mêmes, et aux populations de leur réserver un bon accueil.

Au nom des partenaires techniques et financiers, la Représentante Résidente du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) au Togo, Mme Josiane YAGUIBOU s’est félicité de la volonté politique confirmée et de la détermination des autorités togolaises de se donner les moyens de répondre efficacement aux besoins de données socio-économiques et démographiques en lançant son 5è RGPH après celui conduit en 2010, se conformant ainsi à la périodicité décennale des recensements recommandée par les Nations Unies.

Elle a réitéré le plaidoyer à l’endroit de tous les PTF et du Gouvernement sur la nécessité de poursuivre l’appui financier et technique  requis pour boucler le gap budgétaire résiduel de l’opération, qui est d’environ 7 % du budget global, afin d’assurer une réalisation complète de toutes les étapes qui restent à franchir jusqu’à la publication des résultats définitifs du RGPH5.

C’est depuis 2018 que le Togo s’est engagé dans le processus de réalisation du 5è RGPH dans le souci de disposer des données exhaustives, fiables et détaillées sur la population pour mieux orienter ses réformes économiques et sociales.

Irène Mintre / David S.