Togo/ Deux clubs de football suspendus par la Fédération

Togo/ Deux clubs de football suspendus par la Fédération

SHARE
Logo de la FTF
image_pdfimage_print

Les clubs Gbikinti FC de Bassar et Maranatha FC de Fiokpo sont provisoirement suspendus de toute activité liée au football. C’est ce qu’a annoncé ce mardi dans un communiqué, la Fédération Togolaise de Football (FTF) qui souligne par ailleurs, l’ouverture d’une procédure disciplinaire contre ces deux clubs de l’élite du football togolais.

La FTF se dit en effet alerté par le score sans appel de 11 buts à zéro en faveur de Gbikinti FC à domicile  devant Maranatha de Fiokpo lors de la 26ème  et dernière journée du Championnat national de football de première division jouée le dimanche 28 Mai dernier.

« Ce résultat, s’il n’affecte pas vraiment le classement de Maranatha, permet à Gbikinti FC de se maintenir en première division aux dépens de Gomido de Kpalimé avec le même nombre de points mais avec un goal différentiel meilleur et soulève beaucoup d’interrogations qui méritent d’être éclaircies », peut-on lire dans le communiqué de l’instance faîtière du football togolais.

Selon le document, le comité exécutif de la FTF,  après une réunion d’urgence tenue le 29 mai 2017 sur la question de ce match, soupçonne fortement « une possible violation des règles éthiques notamment des comportements portant atteinte à l’intégrité et à l’image du football togolais et de ses instances ».

Sur la base de ces soupçons, le comité exécutif a unanimement décidé par ailleurs de confier le dossier du match Gbikinti-Maranatha à la Chambre d’instruction de la Commission d’éthique afin d’enquêter sur les infractions potentielles aux dispositions du Code d’éthique.

Si l’annonce de l’ouverture d’une enquête par la Fédération est saluée par tous, d’aucuns estiment que la décision de suspension est hâtive car aucune enquête ne prouve d’une manière formelle pour le moment, qu’il s’agit réellement d’un match truqué. Cependant, la FTF estime qu’il s’agit d’une décision qui est conforme à ses Statuts, notamment l’alinéa 4 de l’article 65 relatif aux compétences du Comité exécutif en matière disciplinaire.

C’est donc une affaire à suivre et vivement qu’une lumière soit faite sur cette situation. Lundi, le Président de la FTF, Colonel Guy Kossi AKPOVY  a indiqué qu’une sanction tombera s’il s’est avéré que ce match est « arrangé » d’une manière ou d’une autre. « Le football togolais doit être respecté par tous aussi bien au Togo qu’à l’extérieur. Il ne faut pas que des gens pensent que nous nous amusons ici au Togo », avait-il souligné.

Cris DADA