Togo : Dr Victor AGBEGNENOU présente « RETICE », une innovation pour réduire la fracture numérique dans le domaine de l’enseignement

La solution « RETICE », une innovation pour réduire la fracture numérique dans le domaine de l’enseignement a été présentée mardi soir à Lomé par son inventeur,  le Togolais de la diaspora Dr Victor Kossikouma AGBEGNENOU.

Scientifique concepteur-inventeur, théoricien et praticien transversal des sciences, Dr Victor Kossikouma AGBEGNENOU était en effet l’invité du 15è numéro du Club Diplomatique de Lomé (CDL) tenu en présence du Ministre des affaires étrangères, de l’intégration régionale et des Togolais de l’extérieur, Prof. Robert DUSSEY qui avait à ses côtés, son collègue des Enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat, Prof. Dodzi KOKOROKO.

Dans la présentation de son invention décrit comme un « cartable numérique », l’orateur a indiqué qu’il s’agit d’un système connecté intégrant un serveur local et des terminaux numériques qui apportent une véritable révolution dans le domaine de l’enseignement dans la mesure où il permet, entre autres, aux acteurs du système éducatif, de disposer d’un réseau numérique local permettant de communiquer et de partager des données sans recourir à l’internet.

« Ainsi, pour les universités du Togo, le RETICE apparait comme une solution aux effectifs de plus en plus importants des étudiants dans la mesure où il permettra à l’enseignant de dispenser des cours à des étudiants qui sont à domicile », a précisé Dr Victor Kossikouma AGBEGNENOU qui avait été déjà lauréat du Prix des réussites Diaspora, une initiative du Ministère des affaires étrangères qui célèbre l’excellence togolaise à travers le monde.

Le Ministre Robert DUSSEY et Dodzi KOKOROKO ont tous salué le génie de ce Togolais dont l’invention contribuera selon eux à réduire la fracture numérique dans le domaine de l’enseignement.

Cette technologie suscite également de grands intérêts notamment en cette période de crise sanitaire liée à la pandémie du nouveau Coronavirus (Covid-19) et où l’enseignement à distance devient plus qu’une nécessité.

Il faut souligner que le RETICE est déjà en cours d’implémention à l’Institut Supérieur d’Administration et de Gestion (ESAG-NDE) et sera opérationnel dans quelques semaines.

David Soklou