1

Le Togo dans la fièvre de la célébration du 57ème anniversaire de son indépendance

Gilchrist Olympio à droite du Président Faure Gnassingbé

Ce jeudi 27 Avril, le Togo célèbre le 57ème  anniversaire de son accession à la souveraineté internationale. A la veille de cette célébration, les traditions sont respectées. Le ton des manifestations a été donné par le Chef de l’Etat Faure Gnassingbé qui a procédé ce mercredi sous le coup de 18H GMT, à la ranimation de la flamme de l’indépendance en présence de Gilchrist Olympio, président national de l’Union des Forces du Changement (UFC).

Cette cérémonie de ranimation a fait place à la retraite aux flambeaux, une caravane qui a sillonné certaines artères de la capitale Lomé. Partie du carrefour de la Colombe de la paix, la caravane entretenue par une fanfare, a eu pour point de chute, la place de l’indépendance.

Ces différentes manifestations ont été précédées dans l’après-midi par une cérémonie de décoration de certaines personnalités qui se sont distinguées par leur dévouement dans le service rendu à la nation.  Au total 15 personnalités seront en effet décorées par le Chef de l’Etat soit trois (03) au rang de Commandeur de l’ordre du Mono et 13 au rang de Commandeur de l’ordre national du mérite. Des distinctions honorifiques seront également décernées à près de 300 autres personnalités au cours d’une cérémonie présidée par le Premier ministre Komi Sélom Klassou.

La journée de ce mercredi a été également marquée  par l’ouverture d’une exposition sur Sylvanus Olympio, le père de l’indépendance et premier Président du Togo. C’est une initiative du Haut-commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité nationale (HCRRUN) soutenue par l’Ambassade des USA au Togo. Elle rentre dans le cadre du processus de réconciliation en cours dans le pays. Les expositions retracent entre autres, la visite de Sylvanus Olympio aux Etats Unis d’Amérique en Mars 1962.

Au programme ce jeudi, le grand défilé militaire et civil, des réjouissances dans les quartiers, la finale de la coupe de l’indépendance et plus tard dans la soirée, des concerts à Lomé et dans les différents chefs-lieux des régions du pays.

La fête se poursuivra vendredi avec le dévoilement des « fresques du chemin de la paix » à l’aéroport international Gnassingbé Eyadema de Lomé et sur l’axe Colombe de la Paix- Amoutiévé.

David