1

Togo/ Filière Soja : Le Cabinet AGRITORCH accompagne le Conseil Interprofessionnel pour la mise en place d’un Système de Suivi-Évaluation

Pour un meilleur suivi de ses activités et une production de rapports de performance, le Conseil Interprofessionnel de la filière soja du Togo (CIFS-Togo) est en passe de se doter d’un Système de Suivi-Évaluation (SSE). Les responsables du CIFS-Togo ont pris part à cet effet du 07 au 11 novembre à Tsévié, à une session de formation assurée par le Cabinet AGRITORCH, avec l’appui financier du Fonds National d’Apprentissage, de Formation et de Perfectionnement Professionnels (FNAFPP).

Cette formation des responsables du CIFS pour la mise en place d’un système de suivi-évaluation est structurée en cinq (05) modules devant permettre de renforcer les capacités des participants non seulement en programmation, mais aussi en collecte et traitement des informations, en organisation des revues périodiques, et en élaboration des rapports de performances.

Le but est de faciliter l’atteinte des objectifs de l’interprofession par la mise en place d’un processus capable de mesurer périodiquement l’étendue, la profondeur et l’évolution des actions en fournissant des données permettant d’analyser l’approche d’intervention de l’interprofession, ses résultats, ses effets et ses impacts.

Le président du CIFS (à droite) remettant l’attestation à un participant

« Le CIFS est une structure récente dont la professionnalisation des acteurs fait partie de ses priorités. Aussi bien les acteurs directs que l’équipe technique du CIFS ont des besoins énormes en renforcement des capacités pour jouer efficacement leurs rôles. Ainsi, la mise en place d’un SSE au sein du CIFS est une réponse à cette volonté de quête de performance et de professionnalisation », a expliqué Akoété Adjéwonu, Directeur de formation du Cabinet AGRITORCH.

Il a fait savoir que le SSE est essentiel pour juger de la progression réalisée par rapport aux objectifs et aux résultats et pour fournir des informations fiables et précises aux différentes parties prenantes.

« Le SSE est un outil indispensable pour toute organisation pour plus d’efficacité. C’est un système difficile à appliquer. Ainsi, commanditer un SSE, c’est aspirer à une bonne gestion et à une bonne gouvernance. C’est permettre de disposer d’un guide technique pour améliorer le suivi de l’évolution et la gestion des projets et programmes », a-t-il précisé.

Une photo de famille des participants

« Si nous avons identifié ce thème, c’est pour être plus professionnel. Vous n’êtes pas sans savoir que la filière soja est d’une grande envergure aujourd’hui au Togo. Elle est à la tête de toutes les interprofessions et elle bouge beaucoup. Nous sommes appelés à faire des planifications et pour faire une bonne planification il faut des outils. C’est donc pour pouvoir évaluer nos actions à travers nos planifications que nous avons demandé à ce que ce système soit approprié non seulement par les techniciens, mais aussi par les élus », a expliqué Pussuwè KADZAKADE, président du CIFS-Togo.

Les compétences techniques nécessaires à l’animation et au suivi de l’implémentation des résultats de la formation sont fournies par les experts du cabinet AGRITORCH. Ils sont constitués de 02 cadres supérieurs dont un ingénieur agroéconomiste, expert en planification et suivi évaluation, et un sociologue spécialiste de l’andragogie.

Ayant pour domaine d’expertise la formation, les études et la communication, le Cabinet AgriTorch a pour mission de contribuer à la performance des entreprises publiques, privées et sociales.

David S.