Togo/ Finale du Campus en Live acte 3 : Nathalie Habia sacrée...

Togo/ Finale du Campus en Live acte 3 : Nathalie Habia sacrée « Reine »

SHARE
Nathalie Habia en prestation
Nathalie Habia en prestation
image_pdfimage_print

Ils étaient sept (7) candidats venus de six (6) universités et écoles supérieures à compétir sur scène à la grande finale de l’acte 3 du concours de chants interuniversitaire « Campus en Live » ce samedi 12 novembre 2016 à Lomé. Au finish, c’est la candidate Nathalie Habia de l’Institut supérieur de management (ISM) Adonaï qui a été sacrée la Reine de cette compétition.

Pendant près de trois heures d’horloge qu’a duré cette soirée agrémentée par des prestations artistiques, les candidats à travers deux (2) sorties ont tenu en haleine le public qui a fait nombreux le déplacement et les (6) membres du Jury.

Que ce soit à la première consacrée à leur propre composition autour du thème : « Communiquer une meilleure image du Togo » ou à la deuxième sur l’interprétation des autres artistes, les sept (7) concurrents ont donné le meilleur d’eux-mêmes.

L’habillement, la prestation, l’occupation de la scène, la voix, le message sont les critères qui ont milité en faveur de Nathalie Habia aux membres du Jury mais à l’unanimité des spectateurs. Surtout son titre « ma Terre, ma Mélodie », dans lequel, la lauréate clamait le Togo qui l’a vue naître, marcher et grandir, demandant à tout le peuple togolais et à la diaspora de venir construire ensemble, a séduit toute l’assistance.

« C’est le sentiment d’un travail bien accompli. Depuis le début, même si ça arrive dès fois d’avoir peur, j’avais confiance en moi parce que je me disais quoi qu’il adviendrait j’aurai toujours donné le meilleur de moi-même. Voilà que Dieu a exaucé ma prière », dit Nathalie.

Ariel Dassanou, Coordonateur de Peace Forever, structure organisatrice de cet évènement culturel s’est réjoui du niveau de la compétition très élevé du fait que les candidats ont été encadrés, formés en matière de composition musicale, d’arrangement et de prestation par des experts en la matière.

Le but selon lui, est d’apporter un plus à la musique togolaise avant d’annoncer les perspectives des prochaines éditions qui est de réunir les candidats des Universités publiques ainsi que toutes les écoles supérieures du Togo.

Nathalie Habia bénéficie d’une production de son single, une enveloppe financière de 300.000 francs CFA et des travaux en matière d’images.

Les six (6) autres candidats ne partiront pas les mains vides. Peace Forever prévoit un prix à chacun d’entre eux. Leur prestation sera conçue dans un répertoire qui fera l’objet de promotion dans les universités.

Les prix seront donnés au cours d’un dîner de Gala qui aura lieu d’ici deux (2) semaines selon l’organisation.

Les sept (7) candidats viennent de : l’ISM Adonaï, l’Université de Lomé, UCAO, ESA, IST la Maîtrise et IFGI.

Joseph Ahodo