Togo : Le HCRRUN à la rencontre de la société civile

Togo : Le HCRRUN à la rencontre de la société civile

SHARE
Awa-Nana Daboya, présidente du HCRRUN
Awa-Nana Daboya, présidente du HCRRUN
image_pdfimage_print

Le Haut-commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale (HCRRUN) entame à partir de ce lundi 28 novembre à son siège à Lomé, une série de rencontre avec les acteurs de la société civile togolaise. Ces rencontres d’échanges avec les acteurs étatiques et non-étatiques visent à amener toutes les couches sociales de la population à jouer leur partition dans la mise en œuvre des recommandations de la Commission Vérité, Justice et Réconciliation (CVJR).

« Ces rencontres qui participent au processus d’appropriation et d’adhésion des populations à la mise en œuvre des recommandations de la CVJR, visent à échanger avec les différents groupes cibles en vue de leur implication et de leur contribution à l’accomplissement de la mission du HCRRUN », indique un communiqué de l’institution.

Jusqu’au 19 décembre prochain, le Haut-commissariat entend rencontrer les confessions religieuses, les organisations de la société civile, les Hommes de médias, les forces de défense et de sécurité, les associations de femmes et de jeunes, les chargés de communication des institutions de la république, des départements ministériels et sociétés d’Etat, et les speakers en langues.

Créé par décret  N°2013/040 du 24 mai 2014 du Président de la République, le HCRRUN a pour mission de procéder à la mise en œuvre des recommandations et du programme de réparation élaborés par la CVJR.

On se rappelle qu’en juillet dernier, en sa qualité d’institution chargée de promouvoir la réconciliation nationale, la paix et l’unité nationale, le HCRRUN avait organisé un atelier de réflexion et d’échange sur les réformes politiques et institutionnelles. Un atelier qui a permis de faire un diagnostic de la problématique des réformes en vue d’identifier des solutions durables pour un meilleur devenir du pays.

La Rédaction