Togo : La Coalition de l’opposition reçue par Faure Gnassingbé

Togo : La Coalition de l’opposition reçue par Faure Gnassingbé

SHARE
Faure Gnassingbé
Faure Gnassingbé
image_pdfimage_print

Une délégation de la Coalition des 14 partis politiques de l’opposition togolaise conduite par le président de l’UDS-Togo Antoine Folly, a été reçue ce 20 Mars par le Chef de l’Etat Faure Gnassingbé à Lomé.  Selon un communiqué de la Présidence de la République, les échanges ont porté sur des questions d’intérêt national notamment la poursuite des mesures d’apaisement à travers la libération des détenus politique, la question des réformes institutionnelles et constitutionnelles, les prochaines échéances électorales et la culture d’un climat de paix au Togo.

Selon le communiqué, Faure Gnassingbé a invité ses interlocuteurs à s’engager davantage en faveur de l’enracinement de la démocratie et de la consolidation de la paix au Togo.

La coordinatrice de la Coalition Mme Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson et le leader de l’ANC Jean Pierre Fabre ne faisaient pas parti de la délégation composée d’Antoine Folly, président de l’UDS-Togo, Me Paul Dodji Apévon président du parti FDR, Professeur Wolou Komi du PSR, Professeur Aimé Gogué de l’ADDI, Targone Sambiri du parti DSA et de M. Pascal Adoko de la CDPA.

Que faut-il s’attendre suite à cette rencontre entre le Chef de l’Etat et la C14 ? La question reste posée et les prochains jours nous édifieront.

Il faut souligner que les nouvelles orientations de la coalition de l’opposition créent de profondes divergences au sein de ce regroupement de partis qui manifeste depuis août 2017 contre le pouvoir de Faure Gnassingbé. Ce même mercredi 20 Mars, le Parti des Togolais a pris la décision de mettre un terme à sa qualité de membre de la Coalition de l’opposition. La formation politique présidée par Nathanaël Olympio dit ne plus retrouver la cohérence qui a toujours caractérisé l’enracinement de ses positions.

Cris DADA