Togo : La loi de finances rectificative, exercice 2022 adoptée par l’Assemblée...

Togo : La loi de finances rectificative, exercice 2022 adoptée par l’Assemblée nationale

SHARE
La présidente de l’Assemblée nationale Mme Yawa Tsègan lors du vote
image_pdfimage_print

Les députés ont adopté ce jeudi 20 octobre, le projet de loi de finances rectificative, exercice 2022 qui est projetée à 1.875,8 milliards de F CFA en dépenses et en recettes contre 1.779,2 milliards de F CFA dans la loi de finances initiale, soit une hausse de 5,4 %. 

La séance a été présidée par Yawa Djigbodi Tsègan, présidente de l’Assemblée nationale en présence du ministre de l’Économie et des Finances Sani Yaya, et de son collègue Christian Trimua, en charge des droits de l’homme, de la formation à la citoyenneté et des relations avec les institutions de la République.

La révision de la loi initiale, exercice 2022 promulguée le 31 décembre 2021, est rendue nécessaire par l’évolution de la conjoncture socio-économique et financière internationale et nationale. Par ailleurs, elle se justifie par la nécessité de la prise en compte des dépenses nouvelles pour satisfaire notamment aux impératifs sécuritaires et aux dépenses sociales qui ont été augmentées pour protéger le pouvoir d’achat des ménages des couches les plus vulnérables, ainsi que le réajustement de certaines dépenses à l’issue du suivi régulier de leur niveau d’exécution et de l’évaluation à fin août 2022.

« L’adoption de la présente loi de finances rectificative au titre de l’exercice 2022 permettra au gouvernement de prendre en compte les évolutions économiques intervenues au cours de l’exécution de la loi de finances initiale, marquées essentiellement par des tensions inflationnistes. En outre, ce collectif budgétaire se justifie par l’évolution préoccupante de la situation sécuritaire dans la sous-région à laquelle notre pays doit faire face et qui requiert une réponse urgente et des moyens adaptés à la mesure de la menace », a expliqué le ministre de l’économe et des finances.

Vote de la loi par les députés

La Présidente de l’Assemblée nationale a pour sa part relevé que l’adoption de cette loi répond aux dispositions de l’article 48 de la loi organique n° 2014-013 du 27 juin 2014 relative aux lois de finances et traduit la volonté de l’exécutif d’assainir davantage les finances publiques en respect aux principes de sincérité et de transparence dans la gestion des finances publiques.

« La représentation nationale réaffirme sa disponibilité à accompagner toutes les actions du gouvernement allant dans le sens de la prospérité et du bonheur de tout le peuple togolais », a indiqué Yawa Tsègan.

Elle n’a pas passé sous silence l’événement de ce 20 octobre pour le Togo, à savoir la montée du drapeau national dans le ciel du Commonwealth à travers une cérémonie de levée de drapeau organisée au Marlborough House, siège de l’institution à Londres (Angleterre).

« Nos prières accompagnent l’événement de ce jour et que cette montée de drapeau induise une plus grande élévation de notre pays avec beaucoup plus de prospérité, beaucoup plus de bonheur et que le Togo continue d’être comme nous le chantons tous les jours, l’or de l’humanité », a souhaité la présidente de l’Assemblée nationale.

David Soklou