Togo : Lancement officiel du 8è salon international du textile africain à...

Togo : Lancement officiel du 8è salon international du textile africain à Lomé

SHARE
Une vue des expositions au SITA à Lomé
image_pdfimage_print

C’est parti pour la 8ème édition du Salon international du textile africain (SITA) à Lomé. L’évènement prévu pour trois jours, a été officiellement lancée ce 04 novembre 2022 sur l’esplanade du Palais des Congrès par le ministre togolais du commerce, de l’industrie et de la consommation locale, Kodjo Adédzé.

La ministre avait à ses côtés plusieurs membres du gouvernement, le commissaire du Salon Abdoulaye Mossé, et les délégations des 34 pays participants au salon placé sous le thème : « Maîtriser les technologies innovantes du e-commerce pour accroître ses performances commerciales ».

L’éclat de la cérémonie a été rehaussé par des parades en tenues traditionnelles africaines des différents pays participants, sous les applaudissements du public visiblement émerveillé.

Coupure du ruban symbolique

Rencontre internationale annuelle de promotion et de valorisation du textile fabriqué sur le continent africain et des métiers qui y sont liés, le SITA 2022 que le Togo s’honore d’accueillir, sera marqué par des expositions et ventes, des conférences, des défilés de mode gratuit qui mettra en compétition les créations de 80 stylistes africains, et la nuit du coton qui est la dernière articulation de chaque édition du Salon.

Le commissaire du Salon a dans son intervention insisté sur la nécessité pour les africains de changer leurs habitudes en consommant davantage les produits locaux.

Le ministre Kodjo Adédzé

« Tant que nous ne consommons pas ce que nous produisons, nous allons toujours bloquer la production. Notre mission au niveau du SITA, c’est la promotion du textile africain, ce qui nous amène à mettre en valeur durant les trois jours, l’ensemble des acteurs de la filière », a-t-il indiqué.

Le ministre Kodjo Adédzé a pour sa part souligné que le thème du SITA 2022 est assez évocateur, et doit  interpeller tout le monde sur la nécessité d’une solidarité autour du patrimoine commun du textile partagé par tous pour imprimer un modèle africain fort, capable de continuer à un développement inclusif.

« A cette 8e édition, il est question de valoriser ce que nos stylistes et couturiers savent faire à partir du tissu africain. La présence à Lomé de 34 pays démontre la volonté des chefs d’Etats à promouvoir les potentialités du continent notamment la transformation et la consommation de nos produits », a ajouté le ministre.

Le commissaire su SITA, Abdoulaye MOSSE

Le choix du Togo pour abriter cet événement, se justifie selon les informations par l’engagement des autorités du pays à faire de Lomé, l’une des plaques tournantes régionales du textile, à travers la transformation locale de la production brute du coton.

Le Togo vient de mettre en service une industrie textile sur le site de la Plateforme industrielle d’Adétikopé (PIA). Il y a quelques semaines, cette industrie a déjà sorti les premiers vêtements « Made in Togo » confectionné à base du coton togolais, des produits qui devront être commercialisés d’ici janvier 2023.

David Soklou