Togo : le gouvernement met fin aux installations anarchiques le long du...

Togo : le gouvernement met fin aux installations anarchiques le long du littoral

SHARE
Une vue de la plage de Lomé (Image d’illustration)
image_pdfimage_print

Toutes les personnes qui ont des aménagements le long des côtes togolaises sont priées de libérer les espaces illégalement occupés dans un délai de six (06) mois à compter de ce lundi 31 août 2020.

C’est une décision du gouvernement contenue dans un communiqué conjoint en date de ce lundi, signé des ministres David Oladokoun en charge de l’environnement, Mme Zouréhatou Kassah-Traoré des infrastructures et des transports, et de Mme Koko Ayeva de l’urbanisme, de l’habitat et de la salubrité publique.

« Il a été constaté depuis quelques temps, des installations anarchiques sur les plages, le long des côtes togolaises. Ces occupations du domaine public maritime sont contraires aux dispositions législatives et réglementaires en vigueur », lit-on dans le communiqué.

Les ministres ont en outre rappelé que le domaine public maritime qui contient outre la mer, les lagunes, les fleuves, les étangs salés, les bais et rivières sont « inaliénables ».

« Aucun individu ne peut donc se prévaloir d’un titre foncier ou d’un droit de propriété quelconque », ont-ils ajouté, précisant que « passé ce délai, tout contrevenant s’expose à la rigueur de la loi ».

La Rédaction