Les journalistes sur le sommet de Lomé

Togo/ Le Gouvernement soucieux de la bonne couverture médiatique du sommet de Lomé sur la sécurité maritime

Lomé la capitale togolaise aura l’honneur d’accueillir du 10 au 15 octobre prochain, le sommet de haut niveau de l’Union Africaine sur la sécurité maritime. En prélude à cet important évènement dédié à la protection de l’économie maritime pour le continent, le gouvernement entame des initiatives afin que toutes les informations soient mises à la disposition de la population.

Le ministre de la communication Guy Madjé Lorenzo était face aux patrons de presse ce jeudi 11 août à Lomé pour une rencontre d’information et d’échange sur les dispositions à prendre pour une couverture objective de ce sommet par les Hommes de médias.

Des experts sont attendus dans les prochains jours à Lomé pour des réunions de sensibilisation aussi bien des patrons de presse que des journalistes, sur toute l’étendue du territoire national afin qu’ils puissent bien maîtriser les enjeux et toutes les questions liées à la sécurité maritime pour apporter la bonne information à l’endroit de la population.

Le souci du gouvernement est que les professionnels des médias puissent bien expliquer à la population, les contours de cet événement. « Le rôle des journalistes est très important et se déroulera en trois phases: faire preuve de pédagogie et informer toutes les couches de la population, de l’organisation de ce sommet, du déroulement et après, faire le bilan et restituer aux lecteurs et auditeurs, des conclusions que nous espérons bénéfiques », a indiqué Guy Madjé Lorenzo.

Un réseau de journalistes africain dédié à la sécurité maritime vient d’ailleurs de voir le jour dans ce sens. Il est présidé par Arimiyao Tchagnao, le patron de l’hebdomadaire togolais « Nouvelle Opinion ».

David SOKLOU