Togo/ L’opposition se mobilise pour les marches des 06 et 07 septembre...

Togo/ L’opposition se mobilise pour les marches des 06 et 07 septembre prochains

SHARE
Les responsables des partis organisateurs de la marche
Les responsables des partis organisateurs de la marche
image_pdfimage_print

Les manifestations programmées par l’opposition togolaise les 06 et 07 septembre prochains auront bien lieu les dates prévues dans les préfectures du pays suivant les itinéraires choisis. C’est du moins ce qu’on peu retenir de la conférence de presse tenue ce lundi par les organisateurs notamment les partis politiques membres du CAP 2015, ceux du « Groupe des 6 », le Parti National Panafricain (PNP) et le parti « Santé du Peuple ».

Les premiers responsables de ces formations politiques de l’opposition étaient en effet face à la presse ce lundi à Lomé pour confirmer la tenue de cette marche et d’expliquer les enjeux à l’opinion. « Il n’y a aucun problème, les marches auront bien lieu les 06 et 07 septembre prochains (…) ; Les itinéraires ne causent pas aussi de problème, nous en avons discuté avec le Gouvernement », a indiqué Mme Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson, secrétaire générale de la Convention démocratique des Peuples Africains (CDPA), parti membre du CAP 2015.

« Il faut qu’une fois le Togo ferme la page des problèmes politiques et que nous puissions entamer les vraies questions de développement économique et social de notre pays », a pour sa part déclaré Me Tchassona TRAORE, président du Mouvement Citoyen pour la Démocratie (MCD), membre du groupe des 6 (un regroupement de six partis de l’opposition).

Le chef de file de l’opposition et ses amis sont également revenus sur le communiqué du Ministre Payadowa Boukpessi en charge de l’administration territoriale, qui demandait aux partis politiques de privilégier les fins de semaine (week-end) pour la programmation de leurs manifestations publiques afin de préserver l’intérêt des togolais.

A ce sujet, Jean-Pierre Fabre a expliqué qu’aucune loi n’interdit les manifestations publiques en semaine au Togo. « Un communiqué du ministre de l’administration territoriale n’abroge pas une loi », a pour sa part déclaré le président national du Parti National Panafricain (PNP), Tikpi Atchadam également présent à la conférence. Et à Me Tchassona TRAORE d’enfoncer le clou : « On ne peut pas changer les règles du jeu en plein match ».  Pour le président du MCD, ce communiqué n’a aucune forme juridique. « De toutes les façons la question n’est même pas revenue dans les discussions qu’il y a eu après. On s’est seulement entendu sur les villes où les marches devraient avoir lieu et la façon de les encadrer », a-t-il fait savoir.

Selon les informations, les discussions seraient en cours pour que d’autres partis politiques (parmi lesquels, le Comité d’Action pour le Renouveau, CAR) rejoignent la coalition. Le parti de Me Agboyibo a déjà d’ailleurs appelé à travers un communiqué, ses militants à également descendre dans les rues les 06 et 07 septembre.

Il faut rappeler que l’opposition réclame des réformes politiques qui prennent en compte entre autres la limitation du mandat présidentiel, les élections à deux tours, la révision du cadre électoral, le vote de la diaspora, et autres réformes constitutionnelles et institutionnelles de même que la libération des manifestants arrêtés les 19 et 20 août derniers lors de la manifestation organisée par le PNP.

David